La Hendrick a connu des problèmes de pneus

Jeff Gordon a été l’un des pilotes à rencontrer des problèmes de pneumatiques lors des Kobalt Tools 500 sur l’Atlanta Motor Speedway. Et la seule chose qu’il y avait à faire c’était de ralentir. Cependant, ralentir n’est pas la meilleure chose sur l’ovale le plus rapide de la saison.

Jeff Gordon : “Je ne veux blâmer personne. Nous devons regarder toutes les données et travailler. Quand des pilotes viennent tester ici, vous vous attendez à avoir de très bons pneumatiques.”

Dale Earnhardt Jr. a également eu des soucis. Ce qu’il pensait être des problèmes pneumatiques suite à des vibrations se sont avérés faux puisque ses pneumatiques étaient en ‘relativement’ bon état à lors des ravitaillements.

Denny Hamlin, Tony Stewart et Ryan Newman ont également rencontré des problèmes de pneumatiques, tout comme Joey Logano, mais ce dernier était aller taper le mur avant cela, ce qui avait endommagé la voiture.

Stu Grant (responsable de Goodyear) : “Les pneumatiques se sont bien comportés. Nous avons vu beaucoup de long runs lors des essais. En course tout c’est bien passé. Cependant certaines écuries avaient des réglages trop agressifs ce qui a eu pour effet de détériorer les pneumatiques à l’avant droit.”

Robin Pemberton, vice-président de la NASCAR s’estime également satisfait des progrès effectués par Goodyear, car selon lui, l’adhérence était meilleure tout comme les vitesses atteintes et les dépassements.

Jeff Gordon a également confirmé que les problèmes de pneumatiques sur sa Chevrolet Impala n°24 étaient dus à des réglages trop agressifs.

Jeff Gordon : “Nous avons rendu la voiture un peu trop survireuse ce qui a détérioré le pneumatique à l’avant droit.”

ante. amet, ut luctus sit dolor. consequat. dictum massa consectetur mattis porta.