La NASCAR Sprint Cup en test à Darlington

Mardi, trois pilotes de NASCAR Sprint Cup, Elliott Sadler, Marcos Ambrose et Clint Bowyer ont participé à une séance d’essais sur le Darlington Raceway, le célèbre circuit “Too Tough To Tame”. Cette séance était organisée par Goodyear afin de préparer au mieux l’épreuve des Southern 500 prévue au mois de mai prochain.

Ces essais arrivent également à un moment particulier, puisque Goodyear a fait l’objet de nombreuses critiques après l’épreuve d’Atlanta de dimanche dernier.

Mais pour Elliott Sadler, les problèmes de pneumatiques rencontrés ce week-end sur le circuit d’Atlanta ne venaient pas de Goodyear, mais simplement des réglages très (trop ?) agressifs de certains pilotes. Lorsqu’on lui demande d’expliquer comment 12 pilotes ont pu alors rencontrer des problèmes, il répond sans détour que 37 autres ne se sont pas plains.

Pour lui la solution est très simple, ces pilotes doivent revoir leur réglages afin d’optimiser l’usure de leurs gommes.

Elliott Sadler :
“Je pense que dimanche nous avons eu les meilleurs pneus à Atlanta depuis de nombreuses années. Vous pouviez vraiment attaquer fort avec eux et rouler à deux ou trois de front.”

Ambrose et Bowyer ont eu la même interprétation des problèmes à Atlanta.

Clint Bowyer :
“Oui j’ai eu une crevaison à Atlanta, mais je crois que c’était ma première en trois ans. En Californie, les pneus étaient très très bons. Vous ne pouvez pas toujours tout mettre sur le dos de Goodyear.”

La séance d’essais de cette semaine était destinée à tester des nouvelles gommes avec le maximum de constructeurs. Dodge n’était pas représentée puisqu’il n’y a qu’une seule équipe – Penske – engagée en Sprint Cup associé à ce constructeur et que cela serait un trop gros avantage de pouvoir participer à toute les séances.

Depuis deux ans, le circuit de Darlington revit avec une nouvelle surface et des millions de dollars injectés dans sa rénovation. A noter que durant cette séance les voitures ont utilisé le nouveau spoiler que la NASCAR va réintroduite en Sprint Cup à partir de la course de Martinsville le 28 mars.

in ut ut et, ultricies consectetur porta.