Sao Paulo Indy 300 : faits et déclarations d’après course

Faits :
Will Power a décroché dimanche après-midi sa seconde victoire en carrière dans le championnat IndyCar. C’était également sa première course depuis son terrible accident survenu à Sonoma en Août 2009. Auparavant son précédent succès est intervenu à Edmonton en 2009 lors d’un week-end où il avait dominé de la tête et des épaules ses concurrents.

Pour l’écurie Penske, la victoire à Sao Paulo est la 36ème depuis son arrivée en IndyCar sous l’égide de l’IRL. La précédente victoire remonte à l’épreuve disputée sur le Chicagoland Speedway en 2009 avec comme vainqueur, Ryan Briscoe.

Pour ses débuts avec Andretti Autosport, Ryan Hunter-Reay a pris la deuxième position après avoir mené une grande partie de la course. S’il voulait rassurer son employeur, c’est chose faite. Opiniâtre et déterminé, le pilote américain espère ainsi décroché un sponsor qui lui permette de disputer l’intégralité de la saison.

Sur la troisième marche du podium, on retrouve un autre revenant en la personne de Vitor Meira. Rappelons que le Brésilien du team A.J. Foyt Entreprises était absent des circuits depuis l’édition 2009 de l’Indy 500 et sa grave blessure au dos. Cette troisième place représente sa première arrivée dans le top-3 depuis Indianapolis 2008.

Raphael Matos a pris la quatrième place. C’est sa meilleure arrivée en carrière.

Dan Wheldon complète le top-5 au volant de la Dallara numéro #4 du team Panther Racing.

Déclarations :
Will Power :C’était probablement la course la plus folle dans laquelle j’ai été, mais ça m’a donné l’opportunité de revenir à travers le peloton et de finalement gagner. Après les améliorations qu’ils ont apportées la nuit dernière, il n’y avait aucun problème du tout sur la ligne droite arrière. Je pense que c’est juste un jour génial pour la course. Si vous étiez rapide, vous pouviez dépasser parce que le tracé est tellement bon. Je suis quasiment certain que c’était une course excitante pour les fans.

Ryan Hunter-Reay :C’est super d’avoir une course au Brésil. Ca a duré un moment (ndlr : avant que le Brésil ne soit au calendrier). Le pays et les fans sont tellement passionnés par la course. C’est super de le faire ici. Et nous avons produit un bon spectacle. C’est ce que nous avons besoin sur ces circuits urbains et routiers, beaucoup de dépassements. On avait définitivement les outils pour le faire. Nous disposions de lignes droites qui étaient plutôt longues et qui offraient de bonnes opportunités de dépassements. La seule chose regrettable est le drapeau rouge sorti à cause de grosses flaques sur lesquelles nos voitures font facilement de l’aquaplanning. Ca aurait été génial de courir sous la pluie. Peut-être que l’année prochaine nous corrigerons ces choses et verrons comment ça va. C’était super de placer la voiture sur la deuxième marche du podium pour démarrer la saison.

Vitor Meira : : “Ca ne pourrait pas être mieux que ça. Je pense que Will (Power) peut assimiler sa situation à la mienne (à cause de sa blessure au dos). La situation est un peu incertaine des fois, et avoir une équipe derrière vous qui fait en sorte que le baquet soit disponible fait une grande différence durant la convalescence. C’est une façon pour moi de dire un énorme ‘Merci’ envers A.J. Foyt et ABC Supply. J’espère que nous allons être meilleurs. Comme l’a dit Will avant, c’était une course folle. Je pense que si vous étiez capable de garder votre nez en dehors des ennuis et d’être suffisamment rapide, alors vous pouviez finir avec un bon résultat et c’est ce que nous avons fait.

Raphael Matos :C’était une longue journée très physique, mais je suis très fier de mon équipe, particulièrement lors des arrêts aux stands. Ils ont fait un super boulot. On est tous satisfait de cette quatrième place. Nous voulions le podium mais nous avons démarré 12ème et avons fait beaucoup de progrès. Cette semaine était comme un rêve devenu réalité en courant dans mon pays et devant mes amis et ma famille. Il régnait beaucoup de tension et de pression mais nous avons réussi à ramener la voiture. C’était extrêmement important de finir cette course et obtenir mon meilleur résultat au Brésil est très gratifiant.

Dan Wheldon : « C’est super pour chacun d’entre nous de commencer la saison avec un top-5. Mais je dois d’abord présenter mes excuses pour avoir sorti Alex (Tagliani) et TK (Tony Kanaan). Tag a eu quelques trésauts en abordant la ligne droite et je suis bien sorti. Il défendait un peu sa place et je regardais pour faire l’intérieur puis j’ai décidé de lever un peu le pied. Lorsque j’ai freiné, j’ai heurté une très grosse bosse et ça a soulevé mes roues avants du sol. Lorsque ça vous arrive, vous ne pouvez pas vous arrêter (…). Si nous continuons à être dans le top-5, nous allons revenir sur la Victory Lane. Nous étions très forts aujourd’hui. La voiture était agréable à piloter et j’étais capable d’attaquer les autres. C’était une course excitante et ce sera une saison passionnante.

Curabitur leo Praesent Donec odio id, dictum eleifend Donec facilisis felis velit,