Débuts tonitruants pour FAZZT Race Team

Ce week-end, Alex Tagliani et l’écurie FAZZT Race Team ont failli réécrire David contre Goliath. Toujours présent dans le top-5 lors des essais libres, deuxième lors des qualifications, tout semblait sourire au Québécois, bien parti pour venir mettre en péril la domination des gros que sont Ganassi et Penske.

Le début de course était du même acabit lorsque Tagliani menaçait Dario Franchitti pour la tête de la course. La suite fut légèrement moins glorieuse. Victime d’une perte d’adhérence de ses pneumatiques à cause d’une pression trop élevée, Tagliani a dû lâcher prise face au champion en titre.

Néanmoins il figurait toujours parmi les cinq premiers. Hélas, la belle histoire a subitement pris fin au 28ème tour lorsque Dan Wheldon a complètement manqué son freinage, envoyant la monoplace numéro #77 dans la boîte de vitesse de Tony Kanaan.

Nous sommes venus ici et avons montré ce que nous pouvons faire, mais c’est toujours dommage de finir comme cela. Particulièrement lorsque vous n’y pouvez absolument rien et quand c’est un incident de course qui aurait pu être évité. Je suis un peu énervé mais je suis aussi soulagé que nous soyons venus ici pour notre première course et que nous ayons décroché une première ligne. C’est un accomplissement énorme pour chacun et un bel hommage au travail que tout le monde a réalisé.

Malgré la déception du résultat, les hommes de FAZZT peuvent aborder les trois prochaines épreuves avec une confiance certaine. En effet très efficaces sur les circuits routiers, ils se rendront à St. Petersburg (circuit urbain), au Barber Motorsports Park (circuit routier) et à Long Beach (circuit urbain) pour disputer les trois prochaines épreuves.

Curabitur consequat. amet, Sed dolor ut