Le Drayson Racing dans la cour des grands

Jusqu’ici, on parlait du Drayson Racing surtout pour son patron, Lord Paul Drayson, actuel Ministre de la science du gouvernement britannique (en réalité c’est la femme de Paul Drayson qui dirige l’équipe). L’équipe engageait ces dernières saisons une Aston Martin Vantage, fort belle au demeurant et propulsée au bio-éthanol, mais guère performante.

Les choses ont changées fin 2009, avec l’acquisition d’une Lola Aston Martin LMP1. Jonny Cocker montrait les ambitions de l’équipe en signant une pole en Asian Le Mans.

Le Drayson semble poursuivre son ascension cette année avec une très belle performance aux 12 heures de Sebring le week-end dernier.

L’équipe accueillait à cette occasion un renfort de choix en la personne d’Emanuele Pirro. L’ancien pilote Audi renforcera le duo formé par Jonny Cocker et Paul Drayson sur les manches longues du championnat.

Et au vu de ce qu’il a montré ce week-end, nul doute que beaucoup aimeraient le revoir plus souvent cette année !

Quatrième sur la grille, Pirro était le héros de la première heure de course. Menant grand train, il se permettait d’attaquer et de passer la Peugeot de Bourdais, bien aidé par le surcroît de puissance accordé par le règlement aux moteurs essences.

Malheureusement, la prestation était freinée par des ennuis d’alternateur juste avant le premier tiers de l’épreuve. Le changement d’alternance était effectué en 18 minutes mais faisait perdre la troisième place à la Lola.

Un nouveau problème d’alternateur et une fuite d’eau en fin d’épreuve reléguaient la Lola à la douzième place de la course, la quatrième en LMP1. Mais l’essentiel est que l’équipe a pu prouver son potentiel et son professionnel.

Le Drayson Racing est également classée 3ème du Michelin Green X Challenge.

LES REACTIONS :

Elspeth, Lady Drayson, propriétaire et directrice du team : “Je suis satisfaite que nous ayions fini la course. Sebring est réputée pour être la course la plus dure du championnat. C’est surtout la pointe de vitesse montrée en début de course qui me rend optimiste pour la suite de la saison.”

Paul Drayson, pilote: “Après une première heure fantastique où nous avons pu montrer notre potentiel, c’est notre détermination qui nous a permis d’atteindre l’arrivée de ces 12 Heures de Sebring. Nous avons marqué des points très importants pour le championnat et avons appris énormément dans l’optique des 24 Heures du Mans. Un très bon début de saison.”

Jonny Cocker, pilote : “Nous avons vraiment montré que nous avons un grand potentiel pour cette année. Nous ne manquerons pas de vitesse de pointe, ce qui est une excellente nouvelle. Nous avons un team très solide, avec une bonne expérience des prototypes. Je pense que nous allons vraiment avoir une belle saison.”

Emanuele Pirro, pilote : “Il y a du positif et des choses à améliorer. Un point positif est que nous avons une très très bonne voiture. D’un point de vue personnel, l’aspect positif est que j’ai retrouvé ma vitesse et mes réflexes d’il y a deux ans, tels que je les avais laissés. Nous avons perdu du temps avec des ennuis mécaniques et nous avons un accident quand une Peugeot nous a tapés. Un autre bon point est d’amener la voiture à l’arrivée car nous avons pu emmagasiner beaucoup de données pour le Mans. Merci à l’équipe et à mes coéquipiers. J’ai hâte d’être à Laguna”

Dale White, Team Manager : “Nous espérions évidemment un meilleur résultat. Mais en regardant du bon côté, nous avons de nouveau prouvé que nous pouvions nous battre contre n’importe qui. Le premier relais était fantastique à suivre et je crois qu’il montre à tous que nous sommes là pour vaincre. “

suscipit ipsum libero. mattis tristique tempus elementum Lorem venenatis, libero dolor dolor.