Nashville 200 : Kyle Busch, première !

Tout le monde se demandait quand est-ce que Kyle Busch allait remporter sa première victoire en tant que pilote / propriétaire. Petit rappel : lors de l’intersaison, Busch fonde sa propre écurie en NASCAR Camping World Truck Series, la Kyle Busch Motorsports, afin de devenir pilote / propriétaire.

Il n’aura donc fallu que trois courses au plus jeune des frères Busch (puisqu’il n’était pas engagé à Martinsville) pour décrocher son premier succès de la saison. Il faut d’ailleurs rappeler que Busch ne devait même pas participer à cette épreuve de Nashville, mais il avait décidé la semaine dernière d’inverser deux dates de son calendrier avec Brian Ickler.

Parti depuis la pole position, Kyle ‘Rowdy’ Busch a mené pas moins de 131 tours sur les 150 que comptaient ces Nashville 200. Il s’impose avec 0.426 seconde d’avance sur son grand rival Kevin Harvick.

Kyle Busch : “C’est un très gros challenge. C’est toujours sympa de gagner dans n’importe quelle écurie. Mais lorsque vous pilotez votre truck, c’est encore plus intense. Ca n’a pas toujours été facile lors de l’intersaison, vous passez par tous vos états… Je remercie tous les membres de l’écurie pour leur travail exceptionnel”.

L’année dernière, lors de sa victoire en Nationwide, Kyle Busch avait explosé sa Gibson afin d’en donner un morceau à chaque membre de son écurie. Les observateurs n’avaient pas du tout apprécié parce que Kyle avait selon eux détruit le travail de Sam Bass, qui avait décoré cette guitare. Cela avait déclenché une grosse polémique aux Etats-Unis.

Cette fois, le pilote Toyota s’est juste contenté de tenir sa guitare pour célébrer sa 17ème victoire en 72 participations dans la troisième division de la NASCAR. C’est sa première victoire avec un propriétaire autre que Billy Ballew.

Derrière les deux pilotes réguliers de la Sprint Cup, nous retrouvons le champion sortant Ron Hornaday Jr. et celui qui est en tête du championnat actuel, le surprenant Timothy Peters. Todd Bodine clôt le top-5.

Cette course a compté seulement deux drapeaux jaunes, et huit pilotes seulement ont terminé dans le tour du leader : Matt Crafton, Mike Skinner et Aric Almirola sont les trois derniers dans le tour.

Kevin Harvick : “C’est sympa que Kyle remporte cette épreuve. Ils ont dû bien bosser lors de l’intersaison pour en arriver là. Il est encore dans le coup pour la gagne, quelque soit l’écurie pour laquelle il pilote. Et ça ne sera pas sa dernière…”

Peters est toujours leader du général avec 82 points d’avance sur Almirola et 93 sur Bodine. La prochaine course aura lieu dans un bon mois sur le Kansas Speedway.

La vidéo du dernier tour de la course :



ut Praesent venenatis Curabitur tristique elementum id