Busch s’impose à Phoenix malgré un drapeau noir

En surgissant à l’avant du peloton après un restart à huit tours du drapeau à damier vendredi soir lors des Bashas’ Supermarkets 200 sur le Phoenix International Raceway, Kyle Busch a rattrapé un drapeau noir dévastateur à 50 tours de l’arrivée pour décrocher sa deuxième victoire de la saison 2010 de NASCAR Nationwide Series. Cette victoire est également sa 32ème dans la série, soit le troisième plus gros total dans l’histoire.

Busch est reparti à la 10 position au 193ème des 200 tours que comptait la course sur l’ovale de 1 mile. Au tour 195, il était deuxième avant de prendre l’avantage sur Brad Keselowski le tour suivant en route vers la victoire.

Kevin Harvick a lui aussi dépassé Keselowski en fin de course pour couper la ligne à la deuxième place. Brendan Gaughan a terminé à la quatrième place devant Greg Biffle. Le poleman Carl Edwards, Paul Menard, Scott Lagasse Jr., Ricky Stenhouse Jr. et Joey Logano ont complété le Top-10 de cette épreuve.

Grâce à sa troisième place, le jeune Keselowski prend la tête du championnat et compte maintenant quatre points d’avance sur Edwards.

Lors du dernier restart, c’est Logano qui était en tête du peloton, mais il a perdu pas mal de position à cause d’une voiture endommagée suite à un contact avec celle de Busch dans la ligne des stands au 191ème tour.

Kyle Busch:
“Et bah mon gars, cette voiture était incroyable ce soir. Elle était vraiment très très rapide. J’espère que cela a été une belle victoire pour les fans. Je ne sais pas comment nous aurions pu leur offrir plus de spectacle ici.”

Busch menait le peloton lors d’un restart au tour 137 sur la trajectoire extérieure, mais Keselowski a réussi à prendre l’avantage avant même le passage sur la ligne. Derrière Busch à l’extérieur, les voitures ont été surprises par le ralentissement et il y a eu un carambolage impliquant une dizaine de pilotes. Les officiels de la NASCAR ont été obligé d’arrêter la course pendant 10 minutes pour nettoyer la piste.

Suite à cet incident, la NASCAR a décidé de pénaliser Busch pour non respect de la zone d’accélération sur un restart. Sur le drapeau vert suivant, la NASCAR a imposé un passage par les stands à Busch au tour 145. Cette pénalité l’a placé à la 19ème place sur la piste 20 secondes derrière Keselowski.

Mais Busch était le plus fort vendredi soir et 38 tours plus tard, il était déjà 11ème au moment d’un nouveau drapeau jaune pour débris au tour 188.

Kyle Busch:
“Tout ce que je sais, c’est que j’ai remboursé la NASCAR en gagnant la course.”

Avant cela Busch avait dominé la course en menant 96 tours au moment au Steve Wallace a explosé son pneu avant droit au tour 111 avant d’envoyer la Toyota n°66 dans la Chevrolet n°01 de son oncle Mike Wallace forçant les officiels à sortir le quatrième drapeau jaune de la course.

En fait, le seul moment où Busch n’a pas mené en début de course a été lors d’un passage par les stands au 17ème tour. Keselowski avait alors récupéré la tête du peloton pendant 15 tours avant que Clint Bowyer ne cale dans le virage n°1 et ne force les officiels à neutraliser la course.

Bowyer avait remplacé John Wes Townley au volant de la Chevrolet n°21 de la Richard Childress Racing après que le jeune pilote ait crashé la voiture lors des essais du vendredi matin. Âgé de 20 ans.

sem, at ipsum Praesent luctus diam id velit, justo