Brad Keselowski émerge du chaos à Talladega !

Brad Keselowski a remporté une course qu’il aurait pu ne pas disputer. En effet, après avoir été intoxiqué au monoxyde de carbone, Keselowski n’a été autorisé par les médecins à prendre le départ de la course qu’au tout dernier moment.

Vainqueur de la course de NASCAR Sprint Cup Series quelques minutes plus tôt, Kevin Harvick s’élançait depuis la pole position et espérait bien devenir le premier pilote à remporter une course de Cup et de Nationwide le même jour.

Keselowski a surgi en tête de la course à l’amorce du dernier virage grâce à un push de son dauphin sur cette course, Joey Logano. Une fois Keselowski en tête un accident incroyable accident s’est produit avec Dennis Setzer qui est passé par-dessus le mur SAFER et dont la voiture s’est soudainement enflammée.

L’accident est parti de Jamie McMurray, qui une fois débordé de toutes parts a souhaité se rabattre à l’intérieur juste derrière Kevin Harvick. Mais McMurray a été touché par Clint Bowyer et tel un chien dans un jeu de quilles a semé la zizanie dans le peloton. L’accident impliquera un total de dix pilotes et la cabriole de Setzer a fortement endommagé le grillage. Setzer a finalement terminé sa journée au centre médical d’où il en est ressorti après avoir été examiné par les médecins.

Kevin Harvick s’est classé en troisième position devant Jason Keller et Johnny Borneman III, ce dernier signe son meilleur résultat en carrière. Le reste du top-10 est composé de Clint Bowyer, Tony Raines, Paul Menard, Brian Vickers et le rookie Brian Scott.

Cette victoire est la première de la saison pour Keselowski et sa septième en carrière. Si la course avait débuté cinq minutes plus tôt, Keselowski n’aurait pu prendre le départ et encore moins gagner la course. C’est pourquoi Sam Hornish Jr. se tenait prêt à palier toute absence de Keselowski.

Après son accident en NASCAR Sprint Cup Series, Brad Keselowski s’est rendu au centre médical où les médecins ont mesuré son taux de monoxyde de carbone qui était de treize bien au-dessus de la tolérance admissible qui est fixée à cinq. Un traitement intensif à base d’oxygène a finalement fait redescendre le taux à un niveau acceptable.

Brad Keselowski : “Je ne pensais pas participer à la course. Passer de : ‘Je ne vais pas prendre part la course, j’ai perdu le championnat’ à remporter la course, c’est juste incroyable.”

Grâce à sa victoire, Keselowski s’empare de la tête du championnat avec soixante points d’avance sur Kevin Harvick. Kyle Busch perd deux place et se retrouve désormais troisième à plus de cent points. Justin Allgaier et Carl Edwards restent respectivement quatrième et cinquième. Le rookie Brian Scott fait son entrée dans le top-10 à la huitième place.

Les derniers tours de la course :



dapibus Sed commodo ipsum dictum accumsan