Un restart gagnant pour Kyle Busch

Jeff Gordon a une nouvelle fois de quoi être frustré mais samedi soir sur le Richmond International Raceway, c’est le poleman Kyle Busch – et pas du quadruple champion en titre de la NASCAR Jimmie Johnson – qui a empêché Gordon de décrocher sa première victoire de la saison.

Busch a pris l’avantage sur Gordon à l’extérieur lors d’un restart à cinq tours de l’arrivée des Crown Royal Heath Calhoun 400 avant de s’imposer quatre tours plus tard avec 0.755 seconde d’avance.

Cette victoire est la 17ème de Busch en NASCAR Sprint Cup. Kevin Harvick, vainqueur la semaine dernière à Talladega a terminé troisième derrière Gordon, suivi par Jeff Burton et Carl Edwards. Juan Pablo Montoya, Martin Truex Jr., Ryan Newman, Marcos Ambrose et Johnson ont complété le Top-10 de cette 10ème épreuve de la saison 2010.

Grâce à ce nouveau bon résultat, Harvick reprend la tête du championnat et compte maintenant 10 points d’avance sur Johnson.

Au total, Busch aura mené 226 des 400 tours de course contre 144 pour Gordon qui se voyait bien une nouvelle fois visiter la ‘Victory Lane’.

Kyle Busch:
“J’étais persuadé que j’allais récupérer l’extérieur lors du dernier restart. Tout ce que je voulais ensuite c’était de bien prendre le virage n°1 pour pouvoir attaquer à fond le n°2 et avoir une bonne pointe de vitesse dans la ligne droite arrière avant d’arriver dans le virage n°3.”

“Je savais que si j’entrais bien dans le virage n°3 je pourrais prendre l’avantage à la sortie du n°4 en mettant le pied à fond. Et c’est cool que cela ait marché non ? Mon plan était d’attaquer aussi fort que possible et faire en sorte qu’il se passe quelque chose.”

Gordon a terminé deuxième pour la huitième fois depuis sa dernière victoire en Sprint Cup le 5 avril 2009 au Texas il y a 39 courses.

Jeff Gordon:
“Je suis en NASCAR depuis assez longtemps pour savoir qu’ils ne donnent pas les trophées à ceux qui mènent des tours, mais à celui qui mène le dernier. Je suis dans une équipe qui a fait beaucoup de progrès par rapport à l’année dernière et nous sommes capables de mener des tours sur un grand nombres de circuits très différents. Je pense que nous sommes au meilleur de notre forme.”

“Je suis bien sûr déçu de ne pas encore avoir gagné de course, mais si nous continuons à rouler comme ainsi, cela va finir par arriver. Nous devons nous mettre en position de gagner chaque week-end.”

Gordon menait avec 2.566 secondes d’avance quand Elliott Sadler est parti dans l’herbe de la ligne droite avant avec quatre pneus à plats déclenchant ainsi la quatrième neutralisation de la course au 367ème tour. A l’ouverture de la ligne des stands au tour 373, Gordon, Burton, Harvick, Montoya et Ryan Newman ont fait le choix de rester en piste avec des pneus qui n’avaient alors bouclés que trois tours depuis le dernier restart.

Busch, Denny Hamlin, Truex Jr. et Edwards ont eux fait le choix de repasser par leur stand en préparation du restart au tour 378. Gordon était toujours en tête lors de la sixième neutralisation au 389ème tour suite à l’accident de Sam Hornish Jr. dans la ligne droite arrière. C’est ce dernier drapeau jaune qui a resserré le peloton et offert aux fans un sprint final de cinq tours.

Lors de la première moitié de la course, Busch, parti depuis la pole position, a mené 221 tours sur 229 avant que Burton ne prenne l’avantage dans le virage n°3 de la 230ème boucle. Burton est resté en tête du peloton pendant 20 tours avant de devoir laisser sa place à Gordon dont la voiture était quasiment intouchable en milieu de run sous drapeau vert.

Jeff Gordon:
“Je n’ai aucune idée de comment cela arrive, mais j’adore.”

Grâce à plusieurs cycles de ravitaillements sous drapeau vert, Gordon a réussi à faire le trou jusqu’à compter 2.878 d’avance sur Harvick au passage du 300ème tour.

A noter qu’Edwards a mené les tours 269 et 270 lors d’un cycle de ravitaillements sous drapeau vert. C’est la première fois cette saison qu’Edwards mène un tour. Il met ainsi fin à une série de 12 courses qui remonte à Talladega en novembre 2009.

venenatis ante. Donec nunc libero lectus dictum et, quis, eget