SHOWTIME Southern 500 : faits marquants

Denny Hamlin a remporté les SHOWTIME Southern 500 sur le Darlington Raceway. Sa onzième victoire en 162 départs en NASCAR Nationwide Series.

En onze courses disputées cette année, Denny Hamlin compte trois victoires et quatre top-10.

Il s’agit de la première victoire et du quatrième top-10 en en cinq participations à Darlington.

Denny Hamlin est le premier pilote à faire le sweep lors d’un week-end de Nationwide et de Cup sur le même ovale depuis Kyle Busch lors du week-end de Richmond en mai 2009.

Le pilote de la Toyota n°11 est le premier à réaliser un sweep à Darlington depuis Mark Martin en septembre 1993.

Jamie McMurray, deuxième, a décroché son quatrième top-10 en dix courses à Darlington. C’est aussi sa quatrième arrivée parmi les dix premiers cette année.

Troisième, Kurt Busch a signé son cinquième top-10 en quatorze participations sur l’ovale de Darlington.

Kevin Harvick conserve la tête du classement général et compte désormais 110 points sur le quadruple champion en titre Jimmie Johnson.

Avec trois abandons, Jimmie Johnson est le pilote du top-12 qui a terminé le moins de courses cette année. Jeff Gordon et Mark Martin ont tous deux un abandon alors que Carl Edwards en a deux. Tous les autres pilotes n’ont pas connu le moindre retrait cette année.

En onze courses cette année, Jimmie Johnson compte plus d’abandons que sur les deux dernières saisons réunies puisqu’il n’avait qu’un abandon en 2009 (la première épreuve de Talladega) et un autre en 2008 lors de la première épreuve de Charlotte. Lors de ces deux autres titres il avait abandonné quatre fois en 2007 (Daytona, Texas, Chicagoland et Indianapolis) alors qu’en 2006 il n’avait connu qu’un retrait lors de la seconde épreuve de Talladega.

Jeff Gordon est le pilote qui a le plus mené cette année avec 709 boucles parcourues en tête. Il est aussi le pilote qui a décroché le plus de points de bonus avec soixante. Les deux épreuves lors desquelles il n’a pas mené sont celles d’Atlanta et Bristol. Cette année il a été à trois reprises le pilote qui a mené le plus de tours (à Las Vegas, au Texas et enfin à Darlington).

Lors de cette course Gordon a mené 110 tours. Sur les douze dernières courses où Jeff Gordon a mené plus de cent tours, il n’en a remporté qu’une seule, c’était celle du Texas l’an dernier.

Brian Vickers a connu à Darlington son meilleur week-end sur l’ovale de la Caroline du Sud avec une troisième place en qualifications et une dixième place à l’arrivée. En 2005, alors qu’il disputait sa deuxième saison complète au sein de la Hendrick Motorsports, Vickers s’était qualifié cinquième et avait terminé seizième. Autres points commun entre ces deux courses, ce sont les deux fois qu’il a mené (un tour en 2005 et neuf cette année) et qu’il a terminé dans le tour du vainqueur.

En menant cinq tours ce samedi, Tony Stewart a pointé en tête à Darlington pour la quatrième fois de sa carrière portant ainsi à quatorze le nombre de boucles parcourues en tête sur l’ovale de Darlington en NASCAR Sprint Cup Series.

Le rookie Kevin Conway a enregistré son premier abandon de l’année à Darlington suite à son accident après qu’il ait parcouru 309 tours.

leo. risus dictum nunc adipiscing velit, ut Aenean dolor. venenatis, Lorem sed