Edition 1987 : la meilleure Sprint All-Star Race

Pour la troisième édition de The Winston les pilotes s’affrontaient de nouveau sur le Charlotte Motor Speedway, après une année d’exil du côté d’Atlanta et il y avait trois segments différents. Un premier de soixante-quinze tours avec un arrêt sous drapeau vert un deuxième de cinquante tours et enfin un dernier de dix tours où seuls les tours sous drapeau vert comptaient. A l’époque le vainqueur n’empochait pas un million de dollars, mais deux-cents mille dollars.

Cette édition 1987 allait être le théâtre d’une passe d’arme incroyable entre Dale Earnhardt et Bill Elliott ponctuée par le célèbre pass in the grass de Dale Earnhardt pour aller décrocher la victoire, le premier de ses trois succès dans cette épreuve.

Près de vingt-cinq ans ont passés depuis cette course, pourtant le pass in the grass de Dale Earnhardt est resté dans toutes les mémoires.

En 1986 Bill Elliott s’était imposé après avoir dominé l’épreuve. Le natif de Dawsonville espérait bien conserver son titre en cette année 1987 et les choses s’annonçaient bien pour lui puisqu’il avait remporté les deux premiers segments ce qui le plaçait en tête au début de la dernière partie.

A sept tours du but, Earnhardt et Elliott se touchaient à la sortie du virage n°4 envoyant la Chevrolet n°3 dans l’herbe de la ligne droite avant. L’Intimidator parvenait à conserver le contrôle de sa voiture et à reprendre la piste quelques mètres plus loin devant Bill Elliott.

Bien que le nom pass in the grass ait été adopté pour cette manœuvre il est inexact, car Dale Earnhardt se tenait déjà en tête avant de passer dans l’herbe, il n’y a donc pas eu de dépassement de la part du pilote de la Richard Childress Racing.

Lors des derniers tours Bill Elliott n’a pas été en mesure de tenter une attaque pour reprendre la tête. Frustré du résultat il le fera savoir à Earnhardt en le bumpant durant le tour de décélération.

Bill Elliott : “Aujourd’hui il m’arrive de revoir les images et j’en ris. Avec le recul c’est drôle et ce n’était qu’un jeu. Dale et moi avons beaucoup bataillé. J’ai toujours dit que c’était le gars le plus intelligent que je connaissais. Il savait comment jouer avec les fans et prendre soin des fans. Il était brillant à ce jeu là.”

Richard Childress, le propriétaire de Dale Earnhardt lors de six de ses sept titres, considère que ce qu’il a vu lors de l’épreuve 1987 de la All-Star Race est toujours spécial.

Richard Childress : “Le pass in the grass de Dale Earnhardt est l’une des plus belles actions de la carrière de Dale. Cela m’étonne toujours qu’il ait pu aller décrocher la victoire. Dale et Bill se sont régulièrement battu en piste et cette manœuvre n’a pu que rendre meilleur ce duel. C’était aussi une bataille entre Chevrolet et Ford.”

Voici maintenant le top-5 des meilleures All-Star Race :

1 : Pass in the Grass – 1987 – Earnhardt bat Elliott ;

2 : One Hot Night – 1992 – Davey Allison bat Kyle Petty en se crashant sur la ligne d’arrivée pour la première All-Star Race nocturne ;

3 : The Tide Slide – 1989 – Rusty Wallace envoie Darrell Waltrip en tête à queue. Le triple champion déclarera à l’issue de la course : “J’espère qu’il s’étouffera avec ses 200 000 dollars !”

4 : 2000 – Dale Earnhardt Jr. remporte l’épreuve en tant que rookie.

5 : 2001 – Jeff Gordon remporte sa troisième All-Star Race au volant de sa voiture de réserve après s’être crashé dans le premier tour alors que la piste était encore mouillée.

sem, in id pulvinar amet, dolor. elit.