Joey Logano assume sa responsabilité dans l’accident

Le big one ayant impliqué huit pilotes au début du dernier segment, n’est pas l’accident qui a fait le plus parler (voir Kyle Busch en veut à Denny Hamlin) sur le Charlotte Motor Speedway, pourtant il a éliminé de la victoire plusieurs pilotes dont la quasi totalité de la Hendrick Motorsports.

L’accident est intervenu dès le virage n°1 du premier tour du dernier segment. Logano, qui s’élançait cinquième a été poussé dans l’herbe et en revenant en piste il a touché Mark Martin. Ce dernier est alors parti en tête à queue, emmenant avec lui plusieurs pilotes. Outre Martin, Jamie McMurray, David Reutimann, Jeff Gordon et Carl Edwards devaient abandonner.

Quant à Logano il pouvait continuer la course, qu’il terminera en troisième position. Tony Stewart, également impliqué dans l’accident a pu rallier l’arrivée en cinquième position. Alors que Dale Earnhardt Jr. a pris la douzième place.

Mark Martin : “J’ai été effleuré sur le restart. Vous ne pouvez pas gagner dès la relance. Le n°20 a fait une embardée et le n°1 m’a pris par l’arrière.”

Joey Logano pense que Kyle Busch a fait patiner ses pneumatiques, ce qui a ralenti tout le monde jusqu’à Jimmie Johnson et il s’est alors retrouvé bloqué.

Joey Logano : “J’ai essayé l’intérieur, mais il m’a bloqué. Je ne voulais pas ça. C’est du gâchis. Mes roues intérieures ont touché l’herbe ce qui a rendu la voiture survireuse. En revenant sur la piste cela a causé un big one, c’est de ma faute.”

A dix tours du but et alors qu’il était cinquième, Logano reconnaît avoir tout tenté pour gagner des positions.

Joey Logano : “A ce point là de la course, quand vous êtes cinquièmes, vous avez besoin de gagner des positions. C’était une façon rapide, j’aurais pu gagner deux places. Je ne sais pas ce que je ferai la prochaine. Il n’y avait pas de give and take.”

quis felis Lorem accumsan ut dolor. velit, dolor Praesent amet, Donec