Un Pole Day stressant pour KV Racing Technology

Sur quatre voitures engagées par l’écurie KV Racing Technology, trois ont tâté du mur samedi. E.J. Viso est parti à la faute lors des derniers essais avant les qualifications. Takuma Sato a lui aussi frappé le mur à la sortie du virage 2, envoyant le Japonais à l’hôpital suite à des douleurs dorsales. Enfin Mario Moraes a imité son coéquipier en qualification au même endroit avec plus de réussite puisque la Dallara a pu être réparée à temps.

La quatrième voiture n’est pas venue embrasser le mur mais n’a pas encore permis à son pilote Paul Tracy de décrocher sa qualification pour les 500 Miles d’Indianapolis. Tôt dans la séance, Tracy a dû rentrer à son box pour corriger des problèmes électriques. Mais auparavant, jamais le Canadien n’a paru en mesure d’aller chercher une place dans le top-24. Une contre-performance plutôt étonnante pour une équipe du calibre de KVRT.

Alors à la lecture de la feuille des temps, les résultats sont plutôt heureux pour l’écurie. Mario Moraes au volant de sa monoplace réparée a repris la piste pour une ultime tentative. Décision pertinente puisque le Brésilien a signé le 13ème chrono à une vitesse moyenne de 224,888mph. Son coéquipier E.J.Viso s’est montré lui aussi solide mentalement. Sous la pression d’une autre sortie de piste et en difficulté dans le virage 1, le populaire Vénézuélien a réalisé la 19ème meilleure performance avec une moyenne sur quatre tours de 224,380mph au volant de son mulet.

Mario Moraes : “Après notre accident lors du dernier tour de notre première tentative, l’équipe a fait un boulot incroyable pour remettre ma voiture sur la piste après une heure de travail. Ma voiture glissait trop sur le premier run (…). Elle était exceptionnelle dans cette dernière tentative et je suis confiant quant à notre set-up de course. Je m’étais mieux qualifié l’année dernière (7ème), mais notre 13ème place est une bonne position pour les 500 Miles.

E.J. Viso : “J’ai connu un problème lors de mon premier essai, je suis donc rentré aux stands. La deuxième tentative se passait plutôt bien, spécialement dans les virage 2, 3 et 4. Mais le virage 1 me pose un problème. La voiture m’a presque échappée dans mon troisième tour ici. Donc j’ai décidé d’y aller un peu plus tranquillement dans le dernier tour pour conserver une vitesse moyenne solide.

La moitié des voitures de l’écurie sont donc qualifiées à des positions satisfaisantes. Il reste néanmoins du travail pour l’équipe puisque Paul Tracy et Takuma Sato (qui saura ce matin s’il est autorisé à participer à la session) prendront part au fameux Bump Day qui traditionnellement est une véritable torture pour les nerfs des participants.

Paul Tracy : « Je ne sais vraiment pas quoi dire. Quelque part, nous nous sommes perdus aujourd’hui. Nous étions rapides l’autre jour, mais pour quelques raisons que ce soit, la voiture a perdu sa vitesse en configuration de qualification. C’est frustrant pour l’équipe. Mais nous serons prêts pour dimanche. »

Takuma Sato : “C’est tellement dommage que nous avons eu ce problème aux essais. Nous faisions de gros progrès et essayions des changements de réglages avant les qualifications. Malheureusement, l’un de ces changements était un peu trop extrême. Je voudrais remercier mon équipe qui travaille si dur pour réparer la voiture et j’attends avec intérêt d’être prêt physiquement pour conduire demain matin.”

in dapibus ipsum pulvinar Praesent et,