Paul Tracy sera à Toronto et Edmonton

Le vétéran des 500 Miles d’Indianapolis, Paul Tracy a connu un mois de mai difficile et n’a pas réussi à se qualifier la semaine dernière au volant de la monoplace n°15 alignée par la KV Racing Technologie.

Lors du Carburation Day, il est revenu au circuit et a organisé une conférence de presse pour s’expliquer et annoncer son engagement pour les deux courses Canadiennes au calendrier 2010 de l’IndyCar Series.

Pouvez vous nous parler de cette annonce à Toronto ?
“Après être parti d’ici dimanche avec la queue entre les jambes, je me suis réveillé à Toronto avec une mauvaise sensation. Nous étions là-bas pour annoncer notre engagement dans des courses au Canada. Nous avons annoncé un accord avec Honda Canada (pour le Grand Prix de Toronto) et l’équipe de Baseball des Blue Jays. Le sponsor principal de cette voiture est une œuvre de charité, la Make-A-Wish Foundation, qui aide les enfants touchés par diverses maladies à réaliser leur rêve. Jimmy Vasser et moi nous sommes levés le matin et nous avons déjeuné ensemble. Nous pleurions tous les deux devant nos céréales à propos des qualifications de dimanche. Quand nous sommes arrivés sur place avec la voiture, il y avait une douzaine d’enfants. Cela vous fait un drôle d’effet. Vous pensez que vous êtes dans une mauvaise situation et vous voyez tous ces enfants gravement malades. Cela vous aide à relativiser les choses et vous vous dites que vos problèmes ne sont pas si important que cela en fait. Ce n’était qu’une séance de qualification pour une course.”

Quels sont vos projets pendant la course dimanche ?
“Je vais rester ici avec les sponsors en essayant de faire en sorte que notre relation continue. Nous travaillons également avec l’équipe. Bien sûr je ne peux plus faire grand chose maintenant à part essayer de rester dans le coup.”

Allez-vous aider en jouant le rôle de spotter ou quelque chose d’autre ?
“Non, c’est une trop grande responsabilité. Ils ont des gars qui font cela à plein temps et très bien.”

diam quis, quis venenatis porta. libero nunc Aenean