Dario Franchitti 45 ans après Jim Clark !

Que l’arrivée fut inquiétante pour Dario Franchitti ! Contraint d’économiser du carburant pour être sûr de rallier l’arrivée, l’Ecossais voyait Dan Wheldon fondre sur lui à quatre tours du but.

Mais alors que Franchitti roulait 20mph plus lentement que ses tours les plus rapides, un effroyable accident s’est produit dans le virage 3, impliquant Ryan Hunter-Reay et Mike Conway. Le Britannique s’est accroché avec le pilote Andretti Autosport et s’est littéralement envolé dans les grillages. Sa voiture s’est immédiatement disloquée et le bloc moteur s’est désolidarisé du châssis. A ce moment tous les regards étaient tournés vers le jeune Britannique. Fort heureusement, les médecins ont pu l’extraire de sa voiture et Conway a adressé un signe aux spectateurs. Aux dernières nouvelles, Conway souffre d’une blessure sérieuse à la jambe.

La course s’est donc terminée sous drapeau jaune par la victoire de Franchitti devant Dan WHeldon qui récidive sa deuxième position de 2009. Alex Llyodd a franchi la ligne en troisième position devant Scott Dixon est Danica Patrick qui est revenue du diable vauvert pour arracher un top-5 après un mois de mai calamiteux.

Dario Franchitti remporte donc pour la deuxième fois de sa carrière après 2007 les Indy 500, 45 ans après son idole Jim Clark qui pilotait à l’époque une Lotus Ford.

vel, id Nullam accumsan leo mattis libero dolor.