Raphael Matos victime de son impatience

Lors du restart au 72ème tour, Raphael Matos en pleine attaque à l’extérieur du virage 1 est parti en tête-à-queue provoquant la cinquième neutralisation de la course. Le pilote Brésilien a été pris au piège par une température et une pression de pneumatiques encore trop faibles.

odio risus fringilla venenatis, ut commodo vulputate, Aenean libero consequat.