Jambe cassée pour Mike Conway

La 94ème édition des 500 Miles d’Indianapolis était plutôt calme jusqu’à cet effroyable accident dont a été victime Mike Conway.

Des sorties de pistes, des incidents dans les stands, certes il y en a eu. Mais rien que du classique pour la plus grande course de monoplaces au monde. Mais tout à coup, des images nous sautent à la figure. Deux voitures se sont accrochées dans l’avant-dernier tour à la sortie du virage 3. Il s’agit de Mike Conway et Ryan Hunter-Reay. La voiture du Britannique a décollé sur la monoplace Andretti Autosport et est venue s’encastrer dans les grillages de protection. Instantanément, le bloc moteur se désolidarise du reste du châssis et vient mourir sur la piste manquant d’heurter les voitures qui arrivent sur les lieux de l’accident.

Quelques secondes interminables plus tard, les deux bolides s’immobilisent. A ce moment, tout le monde craint le pire tant la violence de l’accident fut extrême. Les secours arrivent immédiatement sur place et parviennent à extraire un Conway bien sonné mais heureusement conscient.

Après un passage par l’hôpital de l’Indiana, les médecins ont diagnostiqué une jambe gauche cassée pour Conway, mettant entre parenthèses la suite de sa saison 2010. Mais cette blessure n’est rien comparé à ce qui aurait pu se passer. Une fois encore, le travail fantastique de l’IRL et de ses médecins a permis de démontrer le niveau de sécurité régnant en IndyCar.

Ryan Hunter-Reay quant à lui s’en est tiré sans bobo si ce n’est un pouce cassé, blessure occasionnée après un arrêt aux stands.

ut neque. elementum venenatis, leo commodo amet, id, pulvinar in