Course moyenne pour la Gibbs

Le Charlotte Motor Speedway accueille la course la plus longue du calendrier de la NASCAR Sprint Cup Series et si l’épreuve avait bien débuté pour la Joe Gibbs Racing, puisque les trois pilotes étaient qualifiés entre la septième et la neuvième place, elle ne s’est pas forcément bien terminée pour tout le monde puisque Denny Hamlin a terminé dix-huitième après s’être retrouvé trois fois à un tour.

Kyle Busch a démarré en neuvième position et a rencontré de légers soucis de tenue de route en début d’épreuve. Il arrivera à prendre la tête sur Jimmie Johnson au tour 132. Mais au tour 167 lors d’un arrêt aux stands il percutera Brad Keselowski en sortant de son emplacement. L’équipe a dû réparer lors de la neutralisation et Kyle n’a pas perdu de tour. Reparti vingt-quatrième il réintégrera le top-15 à cent tours de l’arrivée.

Lors du dernier quart de la course, le plus jeune des frères Busch parviendra à remonter jusqu’à la troisième place, grâce notamment à une stratégie à deux pneumatiques neufs dans le dernier arrêt à vingt-cinq tours du but.

Parti huitième, Joey Logano a rapidement montré qu’il avait une très bonne voiture. Malheureusement pour lui, lorsque la température a baissé avec l’arrivée de la nuit, il a commencé à être moins rapide. Aux environs de la vingtième place à mi-course, Logano a réussi à gagner des positions. Dixième à cent tours de la fin, il repartait onzième à l’issue de la dernière neutralisation, mais perdra des places pour ne se classer que treizième.

Denny Hamlin était donc le meilleur pilote de la Joe Gibbs Racing lors des qualifications avec sa septième place. Très véloce dans les premiers tours, il prenait la tête au tour 62 lorsqu’il a décidé de ne pas s’arrêter sous drapeau jaune. Quelques cent tours plus tard il allait casser son splitter après avoir été forcé, par un Jimmie Johnson en perdition, à passer dans l’herbe. Son équipe réparera l’avant de la Toyota sans qu’il ne perde de tours lors de la neutralisation.

Malgré les réparations de ses mécaniciens, il perdra plusieurs fois un tour, qu’il récupérera à chaque fois en étant Lucky Dog. Il sera capable de rallier l’arrivée en dix-huitième position dans le tour du vainqueur.

in Donec elementum Nullam quis, eget adipiscing felis sit libero. elit. Aliquam