Jeff Gordon en Toyota Ambrose en Chevrolet !

La NASCAR Sprint Cup Series a organisé deux journées de tests sur le Watkins Glen International cette semaine et lors de la journée du mercredi, Jeff Gordon et Marcos Ambrose ont pu échanger leurs voitures.

Le quadruple champion de la NASCAR a ainsi découvert que Marcos Ambrose était très rapide sur les circuits routiers alors que l’Australien a apprécié de piloter la Chevrolet n°24. L’échange s’est effectué sur une série de trois tours.

Jeff Gordon : “J’ai appris deux choses lors de ces tests. La première c’est que Marcos Ambrose est très rapide sur les circuits routiers et cela n’est pas dû à sa voiture. Il est juste très rapide. Il était rapide dans ma voiture, j’étais lent dans la sienne. La seconde chose que j’ai apprise est que nous avons une très bonne puissance moteur.”

Marcos Ambrose s’est donc révélé très rapide au volant de la Chevrolet n°24 bien que le siège ne lui correspondait pas du tout.

Marcos Ambrose : “Il n’y a probablement qu’une poignée de personnes dans le monde qui peuvent se targuer d’avoir d’avoir piloté la voiture de Jeff Gordon. C’est un type très sympa. Il n’est pas si grand que cela et est très fin. Je suis plus grand et plus large, mais peu importe les efforts à faire, je devais essayer.”

La seule déception pour Marcos Ambrose vient du fait qu’il n’ait pas été pris en photo dans la voiture ; si tel avait été le cas il l’aurait encadrée dans sa salle de billard.

Marcos Ambrose : “Les voitures sont relativement similaires. Les différences ne sont que minimes. Je suis content car je pouvais l’aider sur cette piste. Je ne suis pas un expert, juste un pilote de course. Je n’oublierai jamais ce test.”

Essayer de piloter pour une marque alors que l’on est engagé par une autre est quelque chose de rare en NASCAR. En 2004, Kyle Petty avait dû s’acquitter d’une amende de 45 000 dollars au-près de Dodge pour avoir remplacé Kevin Harvick lors d’une épreuve de Bristol sans autorisation.

Tant pour Gordon que pour Ambrose cette décision a été accordée par les deux manufacturiers.

Marcos Ambrose : “Il y a eu quelques échanges téléphoniques et tout était en ordre. Je ne voulais pas être poursuivi pour avoir piloté une voiture de la Hendrick Motorsports.”

Jeff Gordon a également déclaré que l’objectif était de voir si des choses pouvaient être améliorées sur sa voiture.

Jeff Gordon : “Nous avons tous les deux appelé notre manufacturier et tout était en ordre. En situation de tests nos voitures ne sont pas aussi bonnes qu’à l’habitude. Marcos est un gars très sympa diablement efficace sur les courses routières.”

lectus elit. Donec commodo in Curabitur Donec ante. risus. ut consectetur