Direction la France pour Marco Andretti

Marco Andretti fera la semaine prochaine ses débuts dans la légendaire classique mancelle au sein du Rebellion Racing.

Anciennement connue sous le nom de Speedy Team Sebah, cette équipe engagera cette année deux Lola dans la catégorie LMP1.

La n°12 sera assurément la plus médiatisée des deux avec les « héritiers » Nicolas Prost et Marco Andretti, qui seront associés au très rapide Suisse Neel Jani.

La n°13 sera pilotée par un équipage très solide et expérimenté, avec le duo régulier de la saison LMS Andrea Bellichi et Jean-Christophe Boullion rejoints par l’ancien vainqueur Guy Smith (victorieux en 2003 sur Bentley).

Le Rebellion Racing a clairement affiché son objectif pour cette 78ème édition des 24 heures : décrocher la première place des moteurs à essence, la victoire semblant promise une nouvelle fois aux moteurs diesels des Peugeot 908 ou des Audi R15 Plus.

En Essence, la réplique viendra principalement des Aston Martin, qui seront au nombre de trois : les deux officielles et celle de l’équipe Signature. Cela dit, si les Aston sont de redoutables machines en piste, leurs équipages semblent nettement moins homogènes que ceux de Rebellion.

Il faudra encore se méfier de l’ORECA AIM, voire même de la Lola Drayson, qui aura la chance d’avoir Emanuele Pirro à son bord.

Quant à Marco, il savoure cette occasion de faire ses débuts dans une course qui a déjà vu son père et son grand-père sur le podium.

Marco Andretti : ” Quand j’ai été contacté par le Rebellion Racing, je me suis dit “pourquoi pas ?”. J’aime beaucoup ces longs relais, même de nuit, j’ai donc tout de suite accepté l’invitation. Je connaissais déjà Nicolas et Neel de l’époque où je roulais en A1GP, il y a deux ans, et nous sommes devenus bons amis. Je suis très excité de courir sur cette piste célèbre où ma famille a déjà obtenu de bons résultats par le passé ».

Agé de 23 ans (comme on le suit depuis quelques années déjà en IndyCar, on a tendance à oublier qu’il est encore très jeune), Marco a un parcours très typé monoplace depuis ses débuts. Engagé en IndyCar dans l’écurie de son père depuis 2006, Marco compte une victoire et plusieurs podiums (dont trois à l’Indy 500 en cinq participations) à son palmarès. Il a pu découvrir l’endurance en 2008, avec trois particpations en ALMS sur l’Acura de l’équipe paternelle, notamment à l’occasion des 12 heures de Sebring et du Petit Le Mans.

Les deux Lola Rebellion prendront la piste pour la première fois mercredi prochain entre 16h et 20h pour les premiers essais. La première séance qualif se tiendra ce même jour de 22h à minuit.

La famille Andretti aux 24 heures du Mans

John Andretti : 1 départ, 6ème en 1988
Mario Andretti : 8 départs, 2ème en 1995, 3ème en 1983
Michael Andretti : 3 départs, 3ème en 1983

id, Lorem tristique elementum libero ut Nullam eleifend risus sem, non libero.