Enfin la victoire pour Ryan Briscoe

Salvatrice ! C’est le mot qualifiant le mieux sa première victoire de la saison 2010. Après de nombreuses occasions manquées (Sao Paulo, Indianapolis…) Ryan Briscoe a mené de mains de maître cette épreuve des Firestone 550K pour s’imposer devant Danica Patrick.

Curieusement ses prestations en courses au Texas Motor Speedway sont toujours conditionnées par sa position de départ. En 2008, L’Australien finissait troisième après s’être élancé troisième. En 2009, il prenait la deuxième position après avoir signé le deuxième chrono. Et cette saison la Pole Position lui “assura” la victoire.

C’est devant des tribunes plutôt bien garnies par rapport à 2009 et par une chaleur étouffante que les 26 pilotes se sont élancés pour cette course nocturne. Au départ les quatre leaders (Briscoe, Franchitti, Power et Dixon) utilisaient tous le “Boost Button”. Occasion manquée puisque les officiels décidaient de reporter le départ d’un tour pour cause de lignes (deux par deux) non respectées. Un tour plus tard donc, le drapeau vert était agité pour lancer les Firestone 550K.

Briscoe a mené la course jusqu’au 47ème tour, moment où la première neutralisation fut déployée pour cause de débris. A ce moment Patrick était déjà remontée de la huitième position jusqu’à la quatrième. La pilote Andretti Autosport nous a gratifié de superbes manoeuvres aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur pour se frayer un chemin jusqu’aux devants du peloton.

Lors du restart, Franchitti relançait la meute devant Will Power et Danica Patrick après avoir récupéré la place de leader dans les stands.

Au 57ème tour, le Japonais Takuma Sato causait la deuxième neutralisation. Une fois encore, le pilote KV Racing Technology a vu sa monoplace lui échappé et a terminé dans le mur extérieur.

Suite à cet accident, la course était fluide malgré les problèmes liés au trafic. Patrick perdait quelques positions pour descendre jusqu’à la cinquième place. Quand soudain, une image effroyable saute à nos yeux. Simona de Silvestro a perdu le contrôle de sa voiture. Et après être venue frapper le mur extérieur, sa voiture s’embrasait violemment. Encore groguie par le choc, la Suissesse ne parvenait pas à s’extraire seule de sa monoplace en proie aux flammes. Après de longues secondes, les commissaires parvenaient à enfin intervenir sur la voiture. Mais en proie eux aussi à des problèmes techniques, ils n’ont pu combattre le feu immédiatement. Finalement de Silvestro a pu être extraite de sa voiture et ne souffre que d’une brûlure à la main.

Lors de ce drapeau jaune, Ryan Hunter-Reay alors 11ème rentrait aux stands mais manquait ses marques et dû repasser une seconde fois dans son box. Résultat des courses, huit places de perdues. De son côté Will Power devait lui aussi passer par les stands pour retirer un élément de suspension de la voiture HVM sous sa monoplace.

Au 112ème tour le drapeau vert était agité avec Franchitti devant Briscoe, Patrick et Tony Kanaan. Mais au 130ème passage, un nouvel accident venait causer une nouvelle neutralisation. En pleine bagarre, Mario Moraes et Helio Castroneves s’accrochaient à la sortie du virage 4 pour finalement abandonner. Fou furieux, Castroneves sortait immédiatement de sa voiture pour aller dire sa façon de penser à Moraes. Après avoir échangé quelques mots en Portugais, les commissaires séparaient les deux protagonistes.

Ce drapeau jaune était l’occasion pour les leaders de rentrer aux stands. A la sortie de la pitlane, Franchitti occupait toujours la première place devant son coéquipier Scott Dixon et Patrick. A la relance au 139ème tour, Power menait devant Tagliani puisque ces deux hommes n’avaient pas ravitaillé.

Au 167ème tour, le Québécois décidait de rentrer ravitailler. Mais en repartant des stands, le coupleur de ravitaillement était encore engagé sur la voiture, causant la chute de l’un de ses mécaniciens.

Au 190ème tour, Briscoe effectuait son dernier arrêt aux stands. Reparti assez vite, l’Australien parvenait à conserver la tête au moment de son retour en piste. Mais Patrick déjà lancée et avec des pneus en température parvenait à prendre l’avantage sur le pilote Penske dans le virage 3 pour la durée d’un tour. Car Briscoe même sur la ligne extérieur, parvenait à se défaire de Patrick au gré de l’utilisation du “Boost Button” pour s’en aller franchir en premier le drapeau à damier.

Sur la ligne d’arrivée, la monoplace numéro #6 a devancé la numéro #7 de Patrick de 1,4829 secondes. A noter que pour la première fois de la saison, la pilote la plus populaire a mené son premier tour. Au final elle devance son coéquipier Marco Andretti qui a effectué une course superbe pour monter sur la dernière marche du podium. Très à l’aise sur cet ovale d’1,5 mile et effectuant ses manoeuvres sur la ligne extérieure, Andretti a obtenu son meilleur résultat en carrière sur cette piste.

Au championnat, Dario Franchitti récupère la tête à Power, seulement 14ème de cette course, pour trois petits points. Scott Dixon est troisième devant Helio Castroneves et Ryan Briscoe.

nec ultricies eleifend mattis libero consequat.