Hamlin s’impose en patron à Pocono

Denny Hamlin a remporté dimanche sa quatrième course de NASCAR Sprint Cup de la saison sur le Pocono Raceway. Le pilote de 30 ans, originaire de Chesapeake, Va., a pris la tête du peloton au triple champion de l’Indy Racing League Sam Hornish Jr. et a résisté à un green-white-checker suite à l’accident à trois tours de l’arrivée entre Kevin Harvick et Joey Logano, pour aller remporter les Gillette Fusion ProGlide 500 sur le Pocono Raceway.

Harvick et Logano se sont touchés à l’entrée du virage n°3, et le pilote de la Toyota n°20 est parti en tête à queue. Il a finalement terminé 13ème.

Le coéquipier d’Hamlin et poleman de l’épreuve Kyle Busch a coupé la ligne en deuxième position devant Tony Stewart.

Harvick a terminé quatrième et Jimmie Johnson cinquième. Le quadruple champion de la NASCAR a semble-t-il retrouvé sa forme du début de saison après un petit passage difficile ces dernières semaines.

Alors que le peloton fonçait vers le drapeau à damier, un “Big One” dans la ligne droite arrière a démoli pas mal de voitures dont celles de plusieurs prétendants à la victoire comme Kasey Kahne. Ce dernier c’est retrouvé en plein milieu de la piste devant un groupe de voitures incluant Greg Biffle, Martin Truex, Jr., Ryan Newman, Mark Martin, Jeff Gordon, Elliott Sadler et Marcos Ambrose.

Hamlin, qui a mené la course à plusieurs reprises, se positionne de plus en plus comme un sérieux prétendant au titre de champion. Cette victoire lui permettra de récupérer 40 points de bonus au début des playoffs de la NASCAR Sprint Cup. Il s’était déjà imposé à Martinsville, au Texas et à Darlington, et avait remporté une des deux courses à Pocono l’année dernière.

Logano a continué de faire le spectacle après la course avec quelques remarques à l’encontre d’Harvick.

Comme souvent, la météo a été un facteur important à Pocono. La région montagneuse fait que le temps change souvent et rapidement. Le ciel avait été couvert durant toute la journée et le soleil ne s’était montré que quelques minutes avant que la star de la WWE John Cena ne donne le départ de la course.

A ce moment, Kyle Busch, Clint Bowyer, Dale Earnhardt, Jr., Kurt Busch et Denny Hamlin se sont alignés aux cinq premières places avec Tony Stewart et Juan Pablo Montoya juste derrière eux. Cette semaine le peloton incluait également Geoff Bodine, qui a 61 ans etait le plus vieux pilote sur la piste. Bodine participait à sa première course de NASCAR Sprint Cup depuis celle de Dover en 2004.

Cependant, mère Nature a décidé de changer les plans et une grosse averse est arrivée sur le circuit forçant les voitures à rentrer aux stands alors que le peloton était prêt à s’élancer.

Après quasiment deux heures, le départ de course a finalement été donné vers 21h00 en France.

Kyle Busch n’a pas perdu de temps et a tout de suite fait le trou avec Hamlin derrière lui. Bowyer était alors troisième devant Stewart et Kahne. Hamlin a pris l’avantage au sixième tour.

La NASCAR a sorti un drapeau jaune de compétition au 15ème tour pour permettre aux équipes de vérifier l’usure des pneus suite au lessivage de la piste par la pluie. Le Top-10 à cet instant était Hamlin, Kahne, Bowyer, Kyle Busch, Gordon, Stewart, Montoya, Burton, Earnhardt Jr. et Kurt Busch.

Après le restart, Kyle Busch a pris la tête avec Hamlin collé à son pare-choc arrière. Bowyer était juste derrière avec Gordon et Montoya. Kenseth, Biffle, Burton, Earnhardt et Harvick complétaient le Top-10. La course de Bodine s’est terminée au 31ème avec des problèmes de boite de vitesse.

A ce moment de la course c’est Johnson qui signait la plus belle performance. Parti 25ème sur la grille, le quadruple champion de la NASCAR était déjà remonté à la huitième place.

Au 38ème tour, Bowyer a attaqué Busch pour prendre la tête du peloton. Il a ensuite conservé l’avantage jusqu’au prochain cycle de ravitaillements sous drapeau vert pendant qu’Allmendinger rentrait dans le Top-10 pour la première fois de la journée.

Au tour n°60, Bowyer était toujours devant suivi par Kyle Busch, Hamlin, Gordon, Harvick, Burton, Kahne, Montoya et Allmendinger.

Une nouvelle séance de ravitaillements sous drapeau vert a débuté au 78ème tour. Bowyer a réussi à conserver sa première place devant Kyle Busch. Montoya a écopé d’une pénalité pour excès de vitesse à la sortie de la pitlane. Quand tous les leaders ont eu terminé de ravitailler, Bowyer était premier devant Kyle Busch, Hamlin, Gordon. Harvick, Kahne, Johnson, Burton, Allmendiner et Biffle. Montoya était alors 17ème après sa pénalité et Earhnardt, devant en début de course, était maintenant 13ème.

La deuxième neutralisation de la course est apparue au 98ème tours pour des débris dans le célèbre “tunnel turn”. Au passage de la mi-course (100 tours), Kyle était en tête, mais Harvick a placé une attaque impressionnante pour prendre l’avantage à quatre de front ! Au finale, Hamlin a également profité de la manœuvre pour passer Busch.

Grâce à cette victoire, Hamlin gagne deux places au classement général et pointe désormais en troisième position à 136 points d’Harvick. Ce dernier possède toujours 19 points d’avance sur Kyle Busch. Ryan Newman est sorti du Top-12 pendant que son patron Tony Stewart gagne trois positions et
est désormais 13ème à 1 points du “Chase”.

fringilla libero pulvinar id, dapibus id Lorem efficitur. velit, dolor. et,