Sam Hornish s’est montré en fin d’épreuve

A la peine au classement depuis son arrivée à temps complet en NASCAR Sprint Cup Series, Sam Hornish ne réalise que très rarement de belles courses. Ce dimanche sur le Pocono Raceway, Sam Hornish Jr. semblait de nouveau parti pour faire une énième course anonyme, mais après un coup stratégique de son chef d’équipe il a réussi à pointer en tête dans le dernier quart de l’épreuve.

Après s’être qualifié dix-neuvième, Hornish a passé la majeure partie de l’épreuve hors du top-15, il était même vingt-deuxième à quarante tours du drapeau à damier, mais au 172ème tour il s’est installé en tête et a mené seize tours. Depuis ses débuts en Cup, soit quatre-vingt-cinq courses il n’avait mené que six tours, deux au Michigan en 2008 et les quatre autres l’avaient été à Talladega au printemps 2009 (trois) et cette année (un).

Il ne pourra cependant pas résister à Denny Hamlin, ce dernier ayant la meilleure voiture de la course.

Sam Hornish Jr. : “Denny était très fort. Il était difficile de concevoir que quelqu’un puisse lui résister. Après qu’il m’ait rattrapé, je devais m’assurer de ne pas trop en faire pour ne pas finir dans le mur. Une fois qu’il m’avait dépassé j’ai essayé de perdre le moins de temps possible.”

Passé ensuite par Kyle Busch et Tony Stewart, le triple champion de l’IZOD IndyCar Series se dirigeait vers la quatrième place de la course soit son meilleur résultat de la saison. Mais un drapeau jaune juste avant que Denny Hamlin n’amorce le deux-centième tour en a décidé autrement.

Sam Hornish Jr. : “C’était terrible de voir le drapeau jaune sortir alors que Denny Hamlin était à quelques pieds de la ligne d’arrivée. Honnêtement nous voulons gagner, mais une quatrième place aurait été un excellent résultat.”

A lutter avec les hommes de tête, Sam Hornish Jr. a usé ses pneumatiques plus que de raison ce qui l’a handicapé pour la dernière relance. Il perdra finalement sept places pour se classer onzième ce qui est malgré tout son meilleur résultat de l’année.

Sam Hornish Jr. : “J’ai tué mes pneumatiques arrières. Je ne pouvais rien faire. Nous avions une bonne voiture aujourd’hui. Ce n’était pas la meilleure voiture, certainement pour faire un top-15, mais nous avions une bonne stratégie. Travis Geisler a été bon.”

in sem, venenatis, Praesent risus. vel, suscipit consectetur