24 Heures du Mans: Un mardi chargé

Ce matin, la Porsche 917 LH restaurée, donnée par Porsche à l’ACO en 1972, a été dévoilée. Ce prototype, qui a établi plusieurs records, sera à nouveau exposé dans le Musée Automobile de la Sarthe qui se trouve à l’entrée du circuit. La restauration bien méritée a été parrainée par Motul et menée à bien par l’Heritage Foundation. Gérard Larrousse, vainqueur des éditions 1973 et 1974 des 24 Heures du Mans, a repris le volant de cette voiture ce matin pour une démonstration sur la ligne droite des stands.

Passé et futur ont été intimement lies ce mardi puisque Don Panoz a fait découvrir la toute nouvelle Panoz Abruzzi « Spirit of Le Mans » qui devrait s’aligner dans la catégorie GT2 après son homologation. La conception et la réalisation de la super-car ont été menées dans le respect de l’environnement et bien que futuriste, cette dernière conserve des lignes classiques. Le but du constructeur américain est que les propriétaires puissent arriver au Mans au volant de leur bolide, courir pendant vingt-quatre heures, puis rentrer chez eux avec la même voiture.

La séance d’autographes a, quant à elle, mis un terme à la journée. Programmée pour la première fois le mardi, elle a rencontré un franc succès auprès des fans qui se sont massés avec enthousiasme autour des pilotes. Avant que la pression ne commence à monter demain soir, les pilotes ont distribué des affiches avec leur signature et les fans ont pu prendre des photos de leurs pilotes favoris.

Le rythme de la semaine s’accélèrera demain lorsque la séance d’essais libres marquera le début de l’activité sur la piste à 16h00. Après quatre heures d’essais libres, la première séance d’essais qualificatifs commencera à 22h00 pour finir à minuit.

dapibus amet, libero. leo commodo sem, dolor. ut ipsum Nullam Donec