24 Heures du Mans : Brève rencontre avec Adrian Fernandez

Engagé sur l’Aston Martin n°007, Adrian Fernandez a déjà une longue carrière à son actif, de l’Indycar à la Nascar Busch Series. Fin 2000, il a créé le Adrian Fernandez Racing, d’abord en monoplaces, puis en endurance depuis 2006. Il a remporté le titre ALMS en catégorie P2 pour Acura, avant de fermer son équipe en fin de saison, faute de programme et de budget. US Racing a pu le rencontrer rapidement à l’occasion d’un petit-déjeuner organisé pour la presse dans l’hospitality Aston Martin Racing.

US Racing : Adrian, avez-vous de nouveaux projets pour relancer le Fernandez Racing ?

Adrian Fernandez :   « Non. Le team a été fermé l’année dernière. Il n’y a depuis rien eu de nouveau. C’était une magnifique aventure qui a duré neuf ans. Il faut maintenant passer à autre chose. »

US Racing : Que pensez-vous de l’évolution actuelle de l’Indycar ?

Adrian Fernandez :   « C’est mieux, mais cela reste encore très loin de ce que c’était dans le passé. On lui a fait tant de mal pendant si longtemps… Si cela continue comme en ce moment, je pense qu’on arrivera encore à mieux. »

US Racing : Que pensez-vous des nouvelles monoplaces, notamment de la Delta Wing ?

Adrian Fernandez : « Je n’aime pas la Delta Wing. Elle ne ressemble pas à une voiture de course. Je ne comprend pas le concept de cette voiture, c’est tout de suite trop radical comme évolution. Je préfère les autres propositions, notamment la Swift. Au moins, on arrive à voir les roues ! »

US Racing : Quelle est la suite de votre programme 2010 ?

Adrian Fernandez : « Après Le Mans, nous ferons Silverstone. Puis sans doute une course américaine et une canadienne, ce n’est pas encore décidé. De toute façon, nous sommes là sur un programme de trois ans, jusqu’à fin 2012. »

Sed Donec ipsum Praesent ut ultricies eget Aenean