24 Heures du Mans : La Team Peugeot

C’est la troisième fois que Peugeot s’attaque officiellement aux 24 Heures du Mans. La première tentative, en 1926, avait laissé un goût amer puisque les deux voitures avaient été disqualifiées le dimanche matin, alors que la victoire paraissait possible. Après avoir apporté une aide plus ou moins discrète à quelques représentants, la marque Sochalienne est revenue officiellement en 1991 avec la 905 et une équipe managée par la nouveau président de la FIA Jean Todt. Après un démarrage difficile, Peugeot s’est finalement imposé en 1992 avant de signer un triplé retentissant l’année suivante, puis de se tourner vers la F1, sans y connaitre autant de succès.

Après un retour plus réussi en rallye, Peugeot a courageusement relevé le défi du diesel et de l’affrontement avec Audi. Pour cela il a fallu reconstruire une équipe à partir de celle du rallye. L’expérience à tout de suite payé puisque la 908 HdI FAP s’est imposée dès sa première sortie lors de l’épreuve de Monza en 2007 avant d’enchainer cinq autres succès et un titre pour le duo de pilote Pedro Lamy / Stéphane Sarrazin. C’est également ce duo, renforcé par le local de l’étape Sébastien Bourdais, qui s’est élancé depuis la pole position avant de terminer à une inattendue deuxième place.
Toujours en progression, la Peugeot est devenue la voiture à battre en 2008 avec de nombreux succès, mais l’équipe a manqué les deux rendez-vous les plus importants de la saison. Aux 24 Heures du Mans, les trois voitures ont terminé la course, mais respectivement en 2ème, 3ème et 5ème place derrière Audi. A Silverstone, la marque du Lion a ensuite laissé filer le championnat terminant la saison sur une grosse déception.

L’équipe a ensuite été totalement remaniée pour la saison 2009 avec à sa tête Olivier Quesnel en remplacement de Michel Barge. La stratégie s’est également précisée avec comme objectif prioritaire une victoire aux 24 heures du Mans. L’engagement à Sebring en début de saison n’a donc désormais plus qu’un objectif, celui de préparer le rendez-vous du Mans au mois de juin. La récompense a fini par arriver avec un retentissant doublé avec Marc Géné, Alexander Wurz et David Brabham devant Stéphane Sarrazin, Franck Montagny et Sébastien Bourdais.

Depuis cette victoire, Peugeot est resté invaincu, décrochant trois autres doublés au Petit Le Mans, Sebring et Spa. Aujourd’hui au Mans, Peugeot s’élancera une nouvelle fois depuis la pole position avec un seule objectif en tête, remporter une nouvelle victoire avant le changement de règlement en 2011.

consequat. ut ipsum dolor. velit, felis neque. Sed Donec et, id,