24 Heures du Mans : L’Audi Sport Team

La marque Audi a été fondée en 1909 par August Horch, un ingénieur ayant quitté la firme portant son nom. En 1932, les marques Wanderer, Horch, DKW et Audi s’unissent pour former Auto-Union, dont le logo est constitué de quatre anneaux. Commence alors la glorieuse époque des “Flèches d’Argent”, Auto-Union et Mercedes se partageant les records de vitesse et victoires en Grand Prix. Après la guerre, DKW renaît en 1949, Audi en 1966 alors que NSU rejoint le groupe en 1969. Audi s’est forgé une image sportive en lançant la Quattro en rallye en 1980. Depuis, la marque allemande s’est également illustrée en IMSA-GTA, dans de nombreux championnats de tourisme et depuis 1999 en Endurance.

Depuis 2000, Audi est la marque de référence en Endurance. Elle a remporté le championnat ALMS chaque fois qu’elle y a participé, ainsi que la saison inaugurale des Le Mans Series en 2004, avant de confirmer en 2008. Jamais un constructeur n’avait autant dominé l’Endurance à ce point. L’une des raisons de cette domination tient au fait qu’Audi s’est appuyé sur le savoir-faire du Team Joest. Reinhold Joest a débuté au Mans en 1969 en pilotant une Ford GT 40 et s’il n’a pu faire mieux que deuxième en 1980 sur une Porsche 936, il s’est enfin imposé en tant que directeur d’équipe en 1984. En comptant l’expérience Dauer de 1994, dans laquelle il était également impliqué, Joest peut revendiquer 11 victoires au Mans !

En ayant pour objectif d’être le premier constructeur à remporter les 24 Heures du Mans avec un moteur Diesel, Audi s’est lancé le plus grand défi de son existence. Un objectif brillamment atteint dès la première tentative, en 2006 et confirmé en 2007, malgré l’arrivée de Peugeot. Egalement victorieuse à Sebring à deux reprises et sacrée en ALMS, la R10 TDI a vu sa suprématie remise en cause en 2008 puisqu’après avoir été battue par Porsche à Sebring, elle a subi la loi de Peugeot en Le Mans Series au début de la saison. Mais l’expérience a une nouvelle fois payé et Audi a remporté une huitième victoire au Mans et un titre inespéré en LMS.

En 2009, Audi a conçu une toute nouvelle voiture, la R15, qui se distingue par un empattement allongé, un moteur V10 plus petit et une aérodynamique très spéciale. La marque a également décidé de revoir ses effectifs avec l’arrivée de Romain Dumas et Timo Bernhard en remplacement de Franck Biela et Emanuele Pirro. La R15 a débuté victorieusement à Sebring, mais a déçu au Mans ne pouvant pas faire mieux qu’une troisième place.

La marque centenaire, très populaire parmi les fans d’endurance, a maintenant pour objectif de reprendre l’avantage sur Peugeot et de remporter une quatrième victoire qui la mettrait au niveau de Ferrari. Mais les essais et les qualifications de cette 78ème édition des 24 Heures du Mans laissent penser que la tâche sera des plus difficile.

dictum elit. felis ultricies facilisis ut dolor. amet, commodo velit, in ut