24 Heures du Mans : Le point après 8 heures

Cette 78ème édition des 24 Heures du Mans a connu un nouveau rebondissement quand la Peugeot n°1, pilotée par Marc Gené a été contrainte à un arrêt en raison d’un souci d’alternateur. La n°1 a perdu 12 minutes dans l’opération. Elle est maintenant 7ème à quatre tours. C’est Franck Montagny (Peugeot n°2) qui a pris le relais en tête de la course, avec une minute d’avance sur la Peugeot n°4 du team ORECA.

Chez Audi, la n°8 est passée devant la n°9. Benoît Tréluyer a pu passer Mike Rockenfeller à la faveur d’un écart de celui-ci à la chicane Ford.

Marco Andretti est sorti de la piste à Arnage mais la Lola Rebellion n°12 a pu repartir.

A 20h12, Natacha Gachnang se fait une nouvelle frayeur après sa sortie d’Abu Dhabi. La Ford GT, en flammes, s’est arrêtée contre le rail bordant la piste, empêchant la Suissesse d’ouvrir sa portière. En fait, l’habitacle étant envahie par la fumée et Natacha, aveuglée, n’a pas eu d’autre choix que de s’arrêter contre le rail extérieur. Elle a heureusement pu sortir rapidement de l’autre côté mais la course était terminée pour les filles de chez Matech.

En LMP2, Nick Leventis est parti en tête-à-queue, faisant perdre la tête de la course à son équipe qui menait depuis le départ.

En GT2, la bataille a fait rage entre la Ferrari Risi n°82 et la Corvette n°64, jusqu’à ce que la Ferrari connaisse des problèmes de boîte.

dictum felis massa vulputate, luctus venenatis, lectus