24 Heures du Mans : Tomas Enge dit au revoir aux GT1

Dès ses années en monoplace (sa carrière l’a amené jusqu’en F1 et en Indycar), le pilote tchèque a multiplié les apparitions en Endurance. S’il a roulé dans toutes les catégories (champion LMS en 2009 sur la Lola Aston Martin), c’est en GT1 qu’on l’a vu le plus souvent. Cette semaine, il a décroché sa sixième pole au Mans en sept apparitions dans cette catégorie.

US Racing : Tomas, vous êtes le roi du GT1. Que pensez vous de sa disparition prochaine ?

Tomas Enge : « Pour être tout-à-fait honnête, je pense que, du point du spectateur, c’est une bonne chose. Il y aura désormais une très grosse bagarre en GT2. Même si les fans aiment beaucoup les GT1, qui sont de magnifiques voitures, la plupart des gens ne fait pas la différence entre GT1 et GT2. Certes les GT1 sont plus rapides, mais cela n’est pas vraiment visible pour le public. »

US Racing : Et du point de vue du pilote ?

Tomas Enge : « Evidemment, vous avez toujours envie d’avoir la voiture la plus rapide. J’adorerais que Aston de 700 CV ! [les GT1 actuelles ont une puissance de 560 CV, sauf la Lamborghini qui monte à 600]. Mais en même temps, je suis content de pouvoir courir dans une catégorie très animée, avec de nombreux concurrents. »

non elit. ut id Lorem risus. felis