24 Heures du Mans : BMW Motorsport

BMW revient au Mans onze ans après la victoire d’une LM P pilotée par Dalmas, Martini et Winkelhock. C’est toujours le Schnitzer Motorsport de Charly Lamm qui a la charge de représenter la firme bavaroise, sous la houlette de Mario Thiessen.

BMW a débuté au Mans en 1937 avant d’obtenir un beau tir groupé en 1939 (5ème, 7ème et 9ème) ainsi qu’une victoire de classe. Il faudra ensuite attendre 1972 pour revoir une BMW engagée par…Schnitzer ! L’année suivante, l’usine revient et remporte le groupe 2 avec la 3.0 CSL de Quester-Hezemans.

D’autres victoires de groupe suivront en 74, 75, 76, 77, 84 et 85. Sans parler des victoires obtenus par le moteur BMW en protos 2 litres et au général avec McLaren en 1995.

Suite à ce succès, BMW apporte n soutien officiel à l’équipe Bigazzi en 1996 puis à Schnitzer en 1997. En 1998, l’engagement de deux prototypes par Bigazzi est un échec. La revanche sera pour 1999 avec Schnitzer. Une équipe dont les débuts remontent à 1966 et qui compte aussi cinq succès au 24 Heures de Spa, quatre au 24 Heures de Nürburgring, un aux 12 Heures de Sebring et quelques 25 victoires en WTCC.

La marque effectue son retour en Endurance cette année et la quatrième place du trio Priaulx, Müller et Farfus constituait un très bel encouragement tout comme la récente victoire aux 24 Heures du Nürburgring dans le cadre d’un règlement plus libéral que celui de l’ACO.

A noter que la voiture n°79 renoue avec la tradition des “Art Cars” BMW inaugurée en 1975 par Hervé Poulain. Cette année c’est l’artiste américain Jeff Koons qui a été mis à contribution.

Sed risus. Praesent ut id ipsum Nullam at libero dapibus tempus porta.