24 Heures du Mans : Le point après 22 heures

Quelle édition ! Les dernières minutes ont été particulièrement haletantes, tant pour les supporters d’Audi que pour ceux de Peugeot.

La Peugeot n°1, grande animatrice de ces dernières heures, avait fait un travail de titan pour revenir dans le même tour que l’Audi de tête. C’était chose faite malgré la résistance de Rockenfeller. Mais entre le trafic et la vélocité de la Peugeot, la cause était entendue. La Peugeot était prête à se lancer à corps perdu dans le sprint final.

Mais il était dit que sur cette édition des 24 Heures du Mans, Peugeot allait boire le calice jusqu’à la lie. Alors qu’on était sur le point de basculer dans les deux dernières heures de course, la n°1 ralentissait brusquement. Serait-ce une simple crevaison ?

Arrivé à son stand, il fallait se rendre à l’évidence : le mal était plus profond. La 908 perdait beaucoup de fluide à l’arrière. Les mécanos rentraient directement la 908 dans son box. La victoire aux 24 Heures 2010 semble maintenant définitivement compromise pour Peugeot.

Audi occupe maintenant les trois premières places.

commodo vel, neque. Phasellus libero tristique ut Sed Praesent velit, leo. sem,