24 Heures du Mans : ORECA, blessée mais pas abattue

La Peugeot ORECA tenait remarquablement son rôle en occupant la seconde place derrière la 908 de tête pendant une bonne partie de la course. Malheureusement, un arrêt au stand pour changer le demi-train arrière lui a fait perdre beaucoup de temps. La 908 occupe maintenant la sixième place, à cinq tours de la voiture de tête.

Parti en deuxième ligne, Nicolas Lapierre doit d’abord résister aux attaques répétées d’Allan McNish. Une fois débarassé de l’Ecossais, il s’applique à suivre le rythme des trois autres 908 sans prendre de risques inutiles.

Relayé par Loïc Duval, puis par Olivier Panis, la 908 aux couleurs de Matmut remonte à la seconde place, aidée par les déboires de la n°3 et de la n°1.

A 2h49, Loïc Duval prend la fin des stands pour un arrêt imprévu. Il faudra treize minutes à l’équipe pour changer le demi-train avant. Depuis, la 908 et ses pilotes cravachent pour remonter au classement.

libero elit. risus. dapibus elementum at Donec mi, commodo