Une victoire à records pour Kyle Busch

Kyle Busch a ajouté samedi quelques nouveaux records à son impressionnant CV. Il est en effet devenu le pilote de NASCAR Nationwide Series le plus titré de l’histoire en remportant samedi les New England 200 sur le New Hampshire Motor Speedway. Il a également battu lors de cette course le record du vétéran Mark Martin pour le plus grand nombre de tours menés qui était jusqu’à aujourd’hui de 8083. Busch a désormais 8117 tours menés à son actif, mais en 45 courses de moins que Martin.

Après la course, Busch n’a bien sûr pas manqué de remercier son équipe la Joe Gibbs Racing et en particulier son crew chief Jason Ratliff.

Le leader du championnat Brad Keselowski a terminé deuxième devant Carl Edwards, Joey Logano et Trevor Bayne. Justin Allgaier a coupé la ligne en sixième position suivi par Kevin Harvick, Reed Sorenson, Paul Menard et Brenden Gaughan qui ont complété le Top-10. La première place de Busch lors de cette épreuve marque également la première fois qu’un pilote remporte deux courses de NASCAR Nationwide Series au New Hampshire. L’épreuve de samedi était la 24ème de la série sur ce circuit et Busch s’y était déjà imposé en juin il y un an.

La très populaire pilote d’IndyCar Series, Danica Patrick a connu une journée difficile et terminé 30ème à cinq tours des leaders. Elle a été impliquée dans un accident avec Morgan Sheperd dès le début de la course et sa voiture a été très endommagée.

Sous un ciel en partie menaçant, le peloton s’est élancé et le poleman Keselowski a rapidement fait le trou devant Allgaier.

La journée de Patrick a pris une mauvaise tournure au 7ème tour quand le vétéran Shepherd a plongé juste devant elle au virage un, perdu le contrôle de sa voiture et qu’il est parti en tête à queue en l’emmenant avec lui.

Au retour du drapeau vert, Kyle Busch a pris la tête, mais Keselowski a réussi à reprendre son bien quelques tours plus tard. Patrick, objet de toute l’attention des médias, pointait déjà en 38ème position à un tour.

Au 30ème tour, il était clair que Keselowski était en mesure de faire un bon résultat, mais Harvick, Busch, Edwards, Logano et Allgaier faisaient tout pour éviter de le laisser filer trop facilement vers la victoire en le gardant à une distance raisonnable. Sorenson, Steve Wallace, Lofton et Dillon complétaient alors le Top-10.

Au passage du 40ème tour, Patrick avait perdu un nouveau tour sur les leaders. Quelques instants plus tard, Harvick prenait la tête de la course devant Busch et Keselowski. Un tour de plus et Busch revenait en première position.

Taylor Malsam et Ricky Stenhouse se sont ensuite percutés au tour 94 forçant les officiels à neutraliser la course pour la deuxième fois de la journée. Les leaders ont alors décidé ravitaillés, mais certains pour changer deux pneus seulement. Busch et Harvick en ont pris quatre pendant que Logano et Allgaier n’en prenaient que deux. Keselowski a lui préféré ne pas rentrer à son stand.

Lors du restart juste après le passage des 100 tours, Keselowski était en tête devant Busch, Logano, Edwards et Harvick. Sadler, Menard, Allgaier, Bayne et Sorenson complétaient le Top-10.
Busch était cependant bien décidé a reprendre l’avantage sur Keselowski et a finalement réussi à trouver l’ouverture au 120ème tour.

libero ipsum ut tristique commodo ut Nullam velit, neque. mattis