Deuxième victoire de suite pour Johnson

Il y a bien un moment où les gens arrêteront de douter du potentiel de Jimmie Johnson. Le quadruple champion de la NASCAR Sprint Cup perd une ou deux courses et automatiquement les observateurs le rayent de la course au titre.

Dimanche sur le New Hampshire Motor Speedway, Johnson a joué deuxième violon, comme il le fait parfois, pendant la majeure partie des LENOX Industrial Tools 301 avant de revenir et de rendre un bump-and-run à Kurt Busch.

Busch avait écarté Johnson à sept tours de l’arrivée avec une petite poussette très fine. Johnson a pris sa revanche quelques tours plus tard offrant une arrivée de haute en intensité à cette course neutralisée seulement à quatre reprises.

Tony Stewart a lui aussi pris l’avantage sur Busch pour la deuxième place dans le dernier tour. Busch a terminé troisième devant Jeff Gordon et le leader du championnat de la NASCAR Sprint Cup Kevin Harvick.

Ryan Newman, Clint Bowyer, Dale Earnhardt, Jr., Joey Logano et A. J. Allmendinger ont complété le Top-10.

Kyle Busch, l’un des leaders et sérieux prétendant à la victoire durant toute la journée a finalement coupé la ligne en 11ème position après avoir été percuté par Jeff Burton et être parti en tête à queue lors d’un des derniers restarts. Burton, qui a mené 89 tours, semblait vraiment en mesure de s’imposer avec cet accrochage. Kyle Busch a mené 46 tours.

La victoire de dimanche est la 52ème de la carrière de Johnson et la cinquième cette saison. Le poleman Juan Pablo Montoya et l’autre pilote parti depuis la première ligne Kasey Kahne ont mené les premiers tours avant que des problèmes ne les écartes de la course. Kahne, qui a mené le plus grand nombre de tours avec 110 a cassé un moteur. Montoya, qui a mené 36 tours a été sorti par Reed Sorenson.

Dès le drapeau vert, Montoya a pris un excellent départ et a tout de suite fait le trou sur Kurt Busch. Après 25 tours, le Top-10 était composé de Montoya, Busch, Kahne, Newman, Bowyer, Johnson, Newman, Mark Martin, David Reutimann et Gordon.

Des débris dans le virage n°3 ont forcé les officiels à neutraliser la course au 35ème tour. Kahne a gagné la course dans les stands et est reparti en tête devant Martin. Lors du restart, Montoya, très rapide, a eu vite fait de remonter de la cinquième à la deuxième place. Kahne contrôlait assez bien la course à ce moment. Kyle Busch a ensuite pris l’avantage sur Montoya qui s’est alors retrouvé sous la pression de Burton et Gordon.

Kyle Busch a pris la tête du peloton peu de temps avant le passage de la mi-course.

Cette victoire permet à Johnson de conforter sa deuxième place au classement général où il compte maintenant 105 points de retard sur Harvick. Mais ce nouveau succès permet à Johnson de rejoindre Denny Hamlin en tête du nombre de victoires et donc d’occuper virtuellement la première place du classement général au début des playoffs.

risus. ut adipiscing Praesent mattis venenatis, facilisis