L’été est de retour, Tony Stewart aussi

L’été arrive et Tony Stewart commence à pointer le bout de son nez. Ce qui n’a rien d’étonnant lorsque l’on connait le double champion de la NASCAR.

La saison du pilote / propriétaire a commencé avec une 22ème place à Daytona suivi de trois top-10 en quatre épreuves (treizième à Atlanta). L’introduction du spoiler à Martinsville n’a clairement pas avantagé Stewart qui n’a signé qu’un top-20 lors des six première courses avec ce fameux spoiler, c’était une seizième place sur le Talladega Superspeedway.

Mais depuis Dover, le pilote Chevrolet s’est réveillé et cela se voit tant au niveau des résultats que des statistiques. Entre sa venue sur le ‘monster mile’ et la dernière course sur le ‘magic mile’, soit six épreuves, le Chevrolet n°14 a terminé six fois dans le top-15 donc cinq fois dans le topo-10 et trois fois dans le top-5. Avec un rating toujours supérieur à 85, une valeur de top-10.

Depuis le Michigan, l’ancien pilote Gibbs est rentré dans le top-12 et pointe aujourd’hui en neuvième position avant d’arriver sur des circuits qu’il affectionne particulièrement comme Daytona, Chicagoland, Indianapolis ou encore Watkins Glen.

Le meilleur est donc à venir pour Tony Stewat et une victoire ne devrait plus tarder. Il serait temps car comme la plupart des pilotes, il compte déjà virtuellement 50 points de retard sur Johnson et Hamlin avant le début des playoffs.

neque. elit. tristique Praesent consequat. ipsum quis, sed commodo