Marcos Ambrose confirmé pour Montréal

Le sympathique Marcos Ambrose, venu près depuis 2007, de l’emporter à chacune de ses trois présences au NAPA Pièces d’auto 200, présenté par Dodge confirme aujourd’hui même sa présence en piste lors de l’édition 2010, les 28 et 29 août prochain, au circuit Gilles-Villeneuve. Et ce n’est pas parce qu’il est à la chasse au titre en série Nationwide de NASCAR que le populaire coureur australien revient chez nous cet été, mais bien parce qu’il veut enfin l’emporter sur le tracé du Parc-Jean-Drapeau. « J’irai courir à Montréal. . . tant et aussi longtemps que je n’y aurai pas gagné », a-t-il déclaré en confirmant sa quatrième présence dans la métropole.

« Tout en étant équitable pour tous les coureurs qui viendront participer au NAPA Pièces d’auto 200 présenté par Dodge, nous ne pouvons que nous réjouir du retour de Marcos Ambrose et lui souhaiter de réaliser ce dont il rêve, inscrire une victoire au circuit Gilles-Villeneuve, a déclaré François Dumontier, président d’Octane Management et promoteur délégué de l’événement. Et si Marcos l’emporte finalement, je demande d’avance à notre public qu’il lui fasse la fête. D’abord parce qu’il l’aura bien mérité, mais aussi pour lui donner l’envie de revenir gagner à nouveau chez nous au cours des prochaines années. »

« Nous avons mené tellement de tours au circuit Gilles-Villeneuve sans jamais encore pouvoir célébrer une victoire, a déclaré Marcos Ambrose. Nous sommes présentement occupés à préparer notre voiture pour le NAPA Pièces d’auto 200 présenté par Dodge, mais aussi pour Watkins Glen. Nous avons deux victoires à notre palmarès sur le tracé new-yorkais et nous avons bon espoir d’ajouter un succès montréalais à la colonne des victoires de JTG Daugherty Racing. Nous n’avons qu’un seul but et c’est de gagner cette course. »

À Montréal, Ambrose a une fiche à faire rêver. . . ou presque. Seule une victoire manque au palmarès. Pour le reste, ce qui suit est éloquent. En 2007, il s’est qualifié cinquième et a mené 37 des 75 tours de l’épreuve avant d’être bousculé par Robbie Gordon en fin de course et de conclure en 7e place. L’année suivante, après s’être qualifié 3e, il a mené pendant 26 des 48 tours de la course écourtée par la pluie et pris ultimement la 3e position. L’an dernier, parti de la position de tête, il a mené pendant 60 des 76 tours avant de se faire souffler la victoire dans le dernier virage par son ami Carl Edwards, lequel a franchi le fil d’arrivée avec une avance de trois dixièmes de seconde.

Comme en 2009, ce maître des circuits routiers, ancien champion de la série V8 Supercars dans son pays d’origine, ne sera vu cette saison en série Nationwide qu’à deux reprises : les 6 et 7 août prochain à Watkins Glen où il a inscrit sa deuxième victoire l’an passé et à Montréal, les 28 et 29 août prochain. À chaque reprise, il sera au volant de la voiture no 47 de l’équipe JTG-Daugherty.

nec tristique massa sem, adipiscing leo. libero ut libero vulputate,