Victoire pour Harvick, cauchemar pour Hornaday

Avant les CampingWorld.com 200, Kevin Harvick avait pris part à trois épreuves dans la troisième division de la NASCAR pour deux victoires nettes et sans bavures. Il s’est passé exactement la même chose samedi soir : avec 143 tours menés pour 160 parcourus, le leader de la Sprint Cup a éteint la concurrence.

Et parmi ses concurrents, Brad Keselowski a encore démontré tout son talent au volant d’un Dodge de sa propre écurie, loin, très loin du niveau des trucks de la Kevin Harvick Incorporated, ce qui ne l’a pas empêché de terminer second à plus de cinq secondes du vainqueur du jour.

Cette course a aussi marqué un tournant de la saison dans le sens où Ron Hornaday semble avoir perdu pied pour le championnat. Suite à un problème avec sa ‘sway bar’, le champion sortant a pris dix tours dans la vue pour terminer 26ème. Le voici maintenant à 261 points de Todd Bodine. Et dire qu’il était en seconde position avant ses ennuis…

Jamais un pilote n’a réussi à conserver son titre en NASCAR Camping World Truck Series et cela devrait encore être le cas cette année. De plus, Ron Hornaday a changé de crew chief avant ce rendez-vous. Le successeur de Doug Georges aura donc du pain sur la planche pour ramener le truck n°33 à son meilleur niveau.

La course s’est en revanche bien passée pour le leader du championnat Todd Bodine qui signe un nouveau top-5 grâce à sa quatrième place, derrière Johnny Sauter, premier des pilotes réguliers de la Truck Series, alors que son coéquipier Matt Crafton clôt le top-5 de cette onzième manche de la saison.

Timothy Peters a pris la sixième place en devançant le rookie Austin Dillon, décidément très en forme en ce mois de Juillet. Aric Almriola, huitième, se retrouve maintenant à 101 points de Bodine au championnat, qu’il ne sera pas simple d’aller chercher. Brian Ickler et Mike Skinner ferment le top-10.

Reportée à samedi soir à cause d’un problème d’éclairage la veille, cette course de Gateway aura connu cinq neutralisations pour 27 tours sous drapeau jaune. L’avant dernière est intervenue en milieu d’épreuve au 81ème tour suite à un contact entre Mike Skinner et Ricky Carmichael. Le champion 1995 a poussé le pilote Chevrolet dans le mur, avant que ce dernier ne redescende sur l’ovale pour se faire percuter par Jeffrey Earnhardt qui faisait ses grands débuts dans la série. L’accident fut spectaculaire mais heureusement dans gravité.

Les pilotes ont maintenant rendez-vous le week-end prochain sur l’O’Reilly Raceway Park qui marquera la dernière épreuve avant la mi-saison.

mi, libero venenatis Curabitur dolor. ipsum ultricies