Tagliani s’accroche et termine 17ème

Dans une course ponctuée de nombreux accrochages et neutralisée à six occasions dont la dernière impliquant le Québécois Alex Tagliani et le Sud-africain Tomas Scheckter au 74e des 85 tours du Honda Indy Toronto disputé dimanche, Will Power a inscrit sa quatrième victoire de la saison pour accentuer son avance en tête du championnat des pilotes.

Qualifié au neuvième rang, Tagliani s’est maintenu dans le top 10 durant une bonne partie de la course, et il occupait la septième position lorsque sa Bowers & Wilkins Hot Wheels Dallara a été harponnée par Scheckter qui tentait de lui ravir sa position dans le premier virage du circuit urbain torontois de 2,816 kilomètres.

Après que les officiels eurent retiré sa voiture du mur de pneus, le pilote de Lachenaie a été quitte pour une visite aux stands où les membres de l’équipe FAZZT ont remplacé le museau de la voiture avant que celui-ci ne reprenne la piste avec un tour de retard sur les meneurs. Il a terminé sa course au 17e rang.

« Nous n’avions pas la voiture la plus rapide en course, mais je réussissais tout de même à doubler des voitures en piste, a mentionné Tagliani. L’équipe FAZZT aurait pu récolter une agréable sixième place n’eut été du regrettable incident avec Scheckter (Tomas). Il s’est servi de ma voiture pour faire son virage. Il ne participe pas à la totalité des courses du championnat, et il devrait se comporter autrement. Exception faite de cet incident, je peux dire que nous avons connu une bonne fin de semaine en nous positionnant souvent parmi les dix premiers. J’aurai l’occasion de me reprendre la semaine prochaine à Edmonton. »

La victoire de Power était sa huitième en IndyCar et le 150e gain en monoplace de l’histoire de l’équipe de Roger Penske. Power a devancé l’Écossais Dario Franchitti de Ganassi Racing par 1,2757 secondes à l’arrivée. L’Américain Ryan Hunter-Reay d’Andretti Autosport est monté sur la troisième marche du podium.

L’Australien Power a pris le commandement définitif de la course à la cinquième reprise de la course au 72e passage en doublant le détenteur de la pole position Justin Wilson qui avait mené la course à deux reprises durant 32 tours. Quelques virages plus loin, Wilson perdait le contrôle de sa voiture pour se retrouver au 14e rang.

Il a remonté le peloton en doublant sept concurrents en 13 tours pour terminer septième. Cinq pilotes se sont échangé la tête de la course à six reprises. Douze des 26 partants ont terminé la course sur le tour du vainqueur, et sept pilotes ont abandonné.

À la suite de sa victoire à Toronto, Will Power augmente son avance au premier rang du classement avec maintenant 377 points, 42 de mieux que Dario Franchitti au deuxième rang. Scott Dixon occupe toujours le troisième rang avec 299 points, sept unités d’avance sur Ryan Briscoe. Quant à Tagliani, il est 14e avec 182 points.

La série IZOD IndyCar se rendra dans l’Ouest canadien pour la présentation le week-end prochain du Honda Indy Edmonton, 11e étape du calendrier 2010.

suscipit quis Lorem facilisis felis porta. elit. Donec