Un sentiment de gâchis pour Baguette

En partant 16ème, Bertrand Baguette pouvait déjà être satisfait de son début de week-end. En effet le Belge a réalisé sa meilleure qualification en carrière.

Et dès le début de course, il apparaissait évident que le pilote Conquest pouvait légitimement viser un place aux alentours du top-10. 12ème après quatre tours de course, sa progression était prometteuse et, au vue des incidents qui ont émaillé l’épreuve, un top-10 semblait possible.

Mais une fois encore cette saison, les efforts du champion en titre des World Series by Renault n’ont pas payé. En bagarre avec Tomas Scheckter, Baguette a perdu le contrôle de sa voiture au freinage et à dû attendre que les commissaires le remettent sur la piste pour poursuivre la course.

Au final, Baguette termine là où il avait commencé, 16ème :
Nous avons fait un bon premier relai avec les pneus rouges (ndlr : tendres) et pris un bon départ en remontant jusqu’à la 12ème place. Après notre premier arrêt, nous avons mis les pneus noirs (ndlr : durs), et ça a été un peu plus difficile pour moi, plus particulièrement sur les restarts, mais j’ai pu conserver ma position. Ensuite Scheckter a essayé de me doubler à l’intérieur et j’ai tenté de freiner tard pour lui rendre la partie plus difficile. Mais j’ai freiné trop tard et s’en était terminé.

Je suis déçu car c’était ma faute et la voiture était vraiment, vraiment bonne. On pourrait être neuvième sans cet incident.

Au terme de la dixième épreuve, Bertrand Baguette occupe la 24ème position du championnat, à 34 points de son coéquipier Mario Romancini.

ante. ut leo. dapibus lectus id, odio Curabitur ut ut commodo