Edwards pénalisé, Keselowski sous probation

Il aura donc fallu attendre ce mercredi, alors que les sanctions sont habituellements connues le mardi, pour se rendre compte que la NASCAR avait décidé de pénaliser Carl Edwards, mais pas trop durement car il en va de l’intérêt du championnat et de mettre sous probation Brad Keselowski.

Alors que les officiels ont eu une journée de plus pour délibérer quant aux sanctions à prendre ou non envers Carl Edwards et Brad Keselowski, il était légitime de penser qu’il s’agirait d’une pénalité record, finalement cela a accouché d’une souris.

Le pilote de la Roush Fenway Racing s’est rendu coupable d’action au détriment de la course stock car en ayant une conduite aggressive, soit la section 12-1 du règlement d’enfreinte, il écope donc de soixante points de pénalités, de 25 000 dollars d’amende et d’une probation allant jusqu’au terme de l’année civile. Jack Roush, propriétaire de la voiture de Carl Edwards, se voit retirer soixante points au classement, mais ne devra s’acquitter d’aucune amende.

Quant à Brad Keselowski, il est placé sous probation jusqu’au 31 décembre 2010, mais aucun motif n’est avancé. La NASCAR a sûrement dû estimer qu’il avait un peu trop chercher Carl Edwards en le poussant dans le virage n°1 du dernier tour.

Alors que la NASCAR avait indiqué en début d’année vouloir laisser les pilotes piloter, elle a semble-t-il fait machine arrière cette semaine sur une manœuvre qui n’était qu’un fait de course. C’est en tout cas ce qu’avait déclaré Joe Balash, directeur de la NASCAR Nationwide Series au terme de l’épreuve disputée sur le Gateway International Raceway.

Carl Edwards étant le seul pilote à suivre Brad Keselowski au classement des pilotes, la NASCAR se devait donc de ne pas sanctionner trop durement le champion 2008 de la série. En lui retirant soixante points, il compte désormais 228 unités de retard sur son adversaire et l’intérêt pour le championnat est donc préservé.

Pour rappel, voici une vidéo de l’incident survenu dans le dernier tour :



tempus justo id risus. Nullam commodo mattis neque. Praesent consequat. felis Donec