Victoire pour Dixon, pénalité pour Castroneves

Scott Dixon a été très surpris d’être désigné vainqueur de la course alors qu’Helio Castroneves était fumant de rage. Deuxième sur le podium, Will Power continue de mener le championnat IndyCar bien que contrarié de ne pas avoir pu remporter une troisième victoire de suite.

Dixon s’est finalement imposé dans cette épreuve de 95 tours sur le tracé de 1.973 mile du City Centre Airport d’Edmonton en profitant d’un drapeau noir présenté au leader Castroneves suite à une manœuvre de blocage sur la piste lors du restart au tour 92.

Castroneves et Power sont entrés dans le virage n°1 côte à côte et c’est le pilote Brésilien qui est ressorti en tête après avoir élargi sa trajectoire pour gêner son coéquipier. Ralenti, Power s’est également fait dépasser par Dixon et le stewart de la course Brian Barnhart a immédiatement décidé de pénaliser Castroneves pour avoir bloqué son coéquipier de la Team Penske.

La drapeau noir a alors été annoncé à la radio au pilote de la monoplace n°3, mais Castroneves n’a pas effectué son drive-thru. Après la course il a été pénalisé de 20 secondes et placé à la dernière place dans le tour du leader (10ème). A noter que selon le règlement de l’Indy Racing League, un drapeau noir ne peut pas être discuté par une équipe.

Castroneves avait pris l’avantage sur Power, le poleman, dans les virages 1 et 2 au tour 78 et avait ensuite signé le chrono le plus rapide en course au tour 79 (1:2.3139) pour prendre 1.5 seconde d’avance sur son coéquipier. Plus rien ne semblait pouvoir arrêter Castroneves en route vers sa deuxième victoire de la saison après celle décrochée en avril sur le Barber Motorsports.

Mais une neutralisation a été déclenchée au tour 89 par la panne d’essence de Simona de Silvestro et l’immobilisation de sa voiture n°78 dans le virage 7. Castroneves a conservé l’avantage lors du restart avec Power juste derrière tentant de reprendre la tête du peloton, position qu’il avait occupé pendant 76 tours.

Malgré la manœuvre de Castroneves Power a finalement réussi à conserver sa deuxième place à l’arrivée pendant que Dario Franchitti terminait troisième et Ryan Briscoe quatrième. Ryan Hunter-Reay a complété le Top-5 de cette 11ème course de la saison 2010 d’IndyCar.

Parti 20ème sur la grille de départ, le pilote rookie Belge Bertrand Baguette a terminé à une belle 14ème place dans le tour des leaders.

Au classement général, Power possède maintenant 50 points d’avance sur Franchitti. La prochaine épreuve se déroulera le 8 août à Mid-Ohio.

suscipit felis elit. diam commodo Phasellus sit leo venenatis, libero.