Jean-Eric Vergne aux prochaines Rolex 24 ?

Le “Rolex 24 At Daytona Driver Challenge presented by Sunoco” est une compétition qui s’adresse aux pilotes européens qui sont engagés dans des championnats utilisant l’essence Sunoco, tels que le championnat d’Angleterre de F3 ou le British GT.

Chaque victoire dans l’un de ces championnats rapporte 100 points. Une deuxième place rapporte 80 points, une troisième 75, etc. 25 points sont accordés pour une pole et pour un meilleur tour en course. Une moyenne de points par course disputée est ensuite calculée.

Le pilote ayant accumulé le plus de points à la fin de la saison se verra offrir un volant dans une Daytona Prototype pour les Rolex 24 2011, ainsi que le billet d’avion et la prise en charge des frais de séjour. Il sera également convié aux January Test Days.

C’est le Britannique Derek Johnston, champion de la Coupe Ginetta en 2009, qui avait bénéficié de cette invitation cette année. Il avait devancé de 20 points l’Australien Daniel Ricciardo (champion F3 GB).

Cette année, Jean-Eric Vergne est actuellement en tête du challenge, grâce à son week-end parfait de Spa (3 victoires en 3 courses – seules 2 courses comptent cependant pour le Challenge). Jean-Eric est largement en tête du championnat anglais de F3 et s’il continue sur cette lancée, il pourrait décrocher le titre avant la fin de saison.

Jean-Eric est le premier pilote à avoir dépassé les 100 points de moyenne au Sunoco Challenge (il est à 103.33 points). Il devance pour l’instant Ross Kaiser, pilote Radical, qui compte 90 points.

Le classement particulier du Challenge fait qu’un pilote peut se voir coiffer au poteau par un autre contre lequel il n’a jamais couru. La différence entre le niveau de la concurrence et le nombre d’engagés dans chaque championnat peut également amener des surprises au classement.

Toujours est-il que Jean-Eric Vergne est actuellement en tête du challenge et que s’il pouvait la conserver jusqu’en fin de saison, il se verrait invité aux 24 Heures de Daytona 2011. Une jolie cerise sur le gâteau à l’issue d’une saison jusqu’ici parfaite !

dapibus leo ut ut eget at et,