Todd Bodine tient son rang à Nashville

Todd Bodine continue sa domination dans la troisième division de la NASCAR suite à sa victoire de samedi soir sur le Nashville Superspeedway.

“Nous avons fait cela dans le plus pur style Germain, à savoir en dominant la concurrence” déclarait un Todd Bodine tout heureux sur la Victory Lane.

Le pilote Toyota a mené pas moins de 91 tours sur les 150 de l’épreuve et augmente donc son avance au championnat à 174 points face à son premier poursuivant, Aric Almirola. Parti depuis la pole position (sa première de la saison), Bodine menait les deux premiers tours avant de se faire déborder par Timothy Peters.

Mais lors du second drapeau jaune, le leader du championnat s’arrêtait à cause d’une crevaison lente et redescendait dans le classement (15ème). Ce qui ne l’empêchera pas de remonter par la suite puisqu’un drapeau jaune sortira quelques tours plus tard lors duquel les leader décidaient de s’arrêter, Bodine s’emparait donc du commandement pour ne plus le lâcher et s’imposer avec plus de quatre secondes d’avance.

Cette victoire de Bodine est sa seconde de la saison après celle obtenue au Texas en début d’année. Aric Almirola, lui aussi avec deux victoires cette saison, ne peut que s’incliner devant la réussite de Bodine.

“J’ai dit à Todd lorsqu’il allait sur la Victory Lane ‘Lorsque c’est ton année, c’est ton année’. Lorsque j’ai eu un pneu à plat, j’ai fini trentième et dans le mur. Lui, il peut s’arrêter sous drapeau jaune et reprendre la tête quelques boucles plus tard. Que voulez-vous que je fasse contre lui ?” se demandait Almirola après la course.

Austin Dillon a terminé meilleur rookie de la course en seconde position devant Almirola, Timothy Peters et Johnny Sauter. Ron Hornaday a pris la sixième place suivi par Matt Crafton, Brian Ickler, Justin Lofton et Ken Schrader.

Les Nashville 200 ont connu un drapeau jaune très tôt dans la course au cinquième tour suite à un accident entre la jeune Johanna Long et l’ancien pilote de Formule-Un Narian Karthikeyan. Si ce dernier pourra repartir sans trop de dommages, ça ne sera pas le cas pour la première citée.

Lors de la 19ème boucle, du fluide sur la piste forcera les officiels à neutraliser de nouveau l’épreuve, c’est à ce moment que Bodine s’arrêtait pour sa crevaison lente. L’avant dernier drapeau jaune est sorti au 66ème tour, le leader du championnat étant déjà remonté dans le top-5 à ce moment là.

Cette avant dernière neutralisation a été l’œuvre d’un contact entre Mario Gosselin et Joe Aramendia. Gosselin, visiblement un peu énervé, a jeté l’un de ses tuyaux sur Aramendia alors que le peloton roulait sous drapeau jaune.

A noter que ce drapeau jaune a permis à Peters de revenir dans le tour du leader pour signer un beau top-5 à l’arrivée. La dernière neutralisation au 108ème a été provoquée par la présence d’un débris dans la ligne droite arrière.

risus felis massa vulputate, Sed consequat. Curabitur eget