Lucas Oil NHRA Nationals : Présentation

Il reste encore cinq places à prendre en playoffs à l’amorce de la dernière épreuve de saison régulière en NHRA – les Lucas Oil NHRA Nationals sur le Brainerd International Raceway.

Deux places sont encore disponibles en Top Fuel avec trois pilotes à la luttre. En Funny Car, il ne reste plus qu’une seule place en playoffs et trois pilotes la veulent. Enfin dans la catégorie Pro Stock, deux places restent encore à attribuer pour quatre pilotes.

Le suspense va donc être au rendez-vous le week-end prochain pour l’équipes de la NHRA Full Throttle Drag Racing Series qui tenteront de décrocher leur billet pour le Cowntdown To 1 – les playoffs version Dragster. Les playoffs sont composés de six épreuves et ils débuterons le 6 septembre sur l’O’Reilly Raceway Park d’Indianapolis avec les Mac Tools U.S. Nationals, sans doute l’épreuve de Dragster la plus prestigieuse.

En Top Fuel, la lutte pour les playoffs en playoffs se fera entre le Dragster de Kalitta Air piloté par Dave Grubnic et le dragster Amalie Oil de Terry McMillen. Grubnic occupe actuellement la 10ème place et devance McMillen de 19 points. Steve Torrence pour le moment neuvième du championnat avec 64 points d’avance, a son destin entre les mains. Il est en effet assuré de participer aux playoffs s’il arrive à se qualifier et à passer le premier tour des Lucas Oil NHRA Nationals.

Le double champion de la NHRA Tony Pedregon possède 33 points d’avance sur le 11ème du classement Funny Car. Le pilote Jeff Arend espère ce week-end sortir la NitroFish Chevy Impala de Pedregon et continuer l’aventure au volant de sa Toyota Solora.

Le rôle de l’oustider sera joué ce week-end par un autre double Cruz Pedregon. Qualifié pour les demi-finales à Denver, il est actuellement très forme au volant de sa Snap-on Tools Toyota. Il compte 81 points de retard et devra s’imposer en comptant sur des sorties rapides de ses rivaux s’il veut espérer se qualifier pour les playoffs.

En Pro Stock, Kurt Johnson est en 11ème position et toi réaliser une grosse performance pour s’assurer une 18ème saison de suite terminée dans le Top-10 du championnat. Le pilote n’a en effet jamais terminé en dehors du Top-10 depuis1993. Il compte cependant 80 points de retard sur Rodger Brogdon. Bob Yonke, 12ème peut lui aussi mathématiquement encore se qualifier puisqu’il compte 84 points de retard sur le 10ème. Avec un maximum de 150 points sur la table pour tous les pilotes, Johnson et Yonke peuvent encore créer la surprise.

Donec ut mattis elit. diam ipsum elit. tempus et, eleifend quis, justo