Qui sera le douzième homme du Chase ?

A quatre courses de la fin de la saison régulière, les douze pilotes qui se disputeront le titre ne sont toujours pas connus. En revanche si l’on regarde le classement général, on s’aperçoit que les onze premiers du classement général ont plus de 110 points d’avance sur le treizième du classement général. Le dix premiers ont même plus de 175 points d’avance sur Bowyer soit environ le nombre de points maximum que l’on peut rattraper en une seule course.

Greg Biffle est actuellement onzième du classement général et est en bonne forme en ce moment, il n’y a donc pas trop de raisons de se faire du soucis pour lui. Derrière le top-12, Ryan Newman, quatorzième du général, pointe à 83 points de Martin mais ne semble pas représenter un réel danger puisqu’il n’a signé aucun top-10 lors des cinq derniers rendez-vous.

Le match oppose donc bien Mark Martin et Clint Bowyer, le premier ayant dix points d’avance sur le second. Lors des quatre dernières courses, ils ont marqué 510 points tous les deux, une égalité parfaite. Bien malin sera celui qui arrivera à déterminer qui sera douzième au soir de Richmond.

Toutefois, si l’on observe leurs résultats lors des quatre dernières manches (Chicagoland, Indianapolis, Pocono et Watkins Glen), une différence saute aux yeux.

D’un côté, Mark Martin. Pas vraiment au meilleur de sa forme cette saison, le vétéran de la Hendrick a signé trois top-15 dont un seul top-10 durant cette période. Son plus mauvais résultat a été obtenu à Watkins Glen avec une 19ème place. Le problème pour Martin, c’est qu’il a à peu près ce type de résultats depuis le début de saison et qu’il ne semble pas en mesure de faire mieux. Ses résultats moyens ont été obtenus à la régulière et sans qu’il ne connaisse de problèmes majeurs.

Ce qui n’a pas été le cas de Bowyer à Watkins Glen où il a terminé 32ème. Lors des autres courses, il a signé trois top-15, comme Martin, mais en signant deux top-5. Voilà qui laisse donc à penser que la Chevrolet n°33 a tout de même une légère longueur d’avance sur la n°5, mais la chance fait également partie du jeu et cela est à prendre en compte.

Sur les quatre courses restantes avant le New Hampshire (Michigan, Bristol, Atlanta et Richmond), Bowyer a des statistiques légèrement meilleures mais l’ancien pilote Roush est également très fort sur ces ovales. De même lors des quatre courses qui ont précédé ces CARFAX 400, Bowyer et Martin ont un rating très proche, légèrement à l’avantage du pilote RCR (91.5 contre 87.8).

Voilà qui promet une belle bagarre ce soir sur une piste où a priori le pilote Hendrick part favori face à Clint Bowyer, mais les essais ont plus ou moins démontré le contraire. Pas sûr donc que la situation soit plus claire ce soir après le 23ème rendez-vous de la saison de NASCAR Sprint Cup.

elementum consequat. facilisis Nullam neque. amet,