Premier top-20 pour Logano à Bristol

Au mois de mars pour la première venue de la saison de la NASCAR Sprint Cup Series sur le Bristol Motor Speedway, Joey Logano s’était illustré en signant la pole position, mais le résultat final avait été décevant avec une vingt-septième place à l’arrivée à cinq tours du vainqueur, Jimmie Johnson.

Pour la seconde épreuve disputée dans la Thunder Valley, Logano s’est encore mis en avant lors des qualifications avec une place sur la deuxième ligne et les quatre-cents premiers tours se sont biens déroulés, puisque Logano était dans le top-10. Mais une pénalité pour vitesse excessive dans les stands lors de l’arrêt sous drapeau vert l’a forcé à repasser par les stands ce qui lui a fait perdre un tour. Retombé vingt-deuxième, il s’est malgré tout classé dix-huitième, son premier top-20 en carrière à Bristol et par la force des choses son meilleur résultat sur cette piste.

Joey Logano : “Cette pénalité nous a tuée. Nous avions une voiture pour faire un top-10. Les gars ont fait du très bon boulot lors de chaque arrêt. Nous sommes restés hors des problèmes tout au long de la course et nous avons eu cette pénalité lors du seul arrêt sous drapeau vert. Je suis déçu car les gars m’ont donné une bonne voiture.”

Lors des deux séances d’essais du vendredi, Logano a lutté pour réaliser de bons temps au tour avant de finalement trouver la vitesse nécessaire lors de la séance qualificative. Dès le début de la course, Logano a perdu des places, puisqu’il était septième après vingt tours et a remonté à Greg Zipadelli que sa voiture était survireuse au fur et à mesure que la course se déroulait.

La neutralisation du tour n°56 a permis à Logano de repasser par les stands pour prendre quatre pneumatiques neufs et faire un ajustement sur le wedge. Lors des ravitaillements suivant, les ajustements ont été portés tant sur le châssis que sur la pression d’air dans les pneumatiques.

Joey Logano et la Joe Gibbs Racing doivent donc se concentrer sur la prochaine épreuve qui aura lieu dans dix jours du côté d’Atlanta.

lectus ut porta. at adipiscing ipsum Praesent