Emory Healthcare 500 : faits marquants

Tony Stewart a remporté les Emory Healthcare 500, sa trente-huitième victoire en 417 départs en NASCAR Sprint Cup Series.

Il s’agit de la première victoire de Tony Stewart cette année, c’est aussi son quatorzième top-10.

La dernière victoire de Tony Stewart remontait à la saison 2009 lors de l’épreuve du Kansas durant le Chase.

En vingt-quatre participations sur l’Atlanta Motor Speedway, Tony Stewart compte trois victoires et quatorze top-10.

Carl Edwards a pris la deuxième place, son neuvième top-10 en treize courses disputées en Atlanta. C’est aussi sa treizième arrivée parmi les dix premiers cette année pour le pilote de la Ford n°99.

En terminant deuxième, Edwards a égalé son meilleur résultat de la saison. Il avait terminé à cette même place lors de l’épreuve de Joliet. C’est la troisième fois qu’Edwards termine deuxième d’une épreuve depuis sa dernière victoire survenue à Homestead pour la clôture de la saison 2008.

Troisième, Jimmie Johnson a signé son douzième top-10 en dix-neuf épreuves courues sur l’ovale de la Géorgie.

En plus de Kevin Harvick au Michigan et Jeff Gordon à Bristol, huit autres pilotes se sont qualifiés lors de cette épreuve. Il s’agit de Kyle Busch, Tony Stewart, Carl Edwards, Jeff Burton, Jimmie Johnson, Kurt Busch, Matt Kenseth et Denny Hamlin. Il reste donc deux places à pourvoir lors de l’épreuve de Richmond.

Kevin Harvick conserve la tête du classement général avec 219 points d’avance sur Jeff Gordon. Le pilote de la Richard Childress Racing est donc assuré de terminer la saison régulière en tête du championnat.

sed diam accumsan ut mattis venenatis ipsum ipsum eget