JK Vernay n’est pas encore champion

En prenant la 3ème place sur le Kentucky Speedway, le pilote originaire de Villeurbanne Jean-Karl Vernay a pratiquement décroché, dès sa première saison en Amérique, le titre de champion Indy Lights… A une condition cependant : qu’il prenne le départ de la dernière manche, dans un mois à Miami !

La situation de JK semblait confortable à l’aube de cette onzième et avant-dernière épreuve, mais la situation peut rapidement basculer sur ces ovales avalés à plus 300 km/h de moyenne, comme on l’a encore vu dans le Kentucky. Au deuxième tour, Philip Major a perdu le contrôle et deux concurrents n’ont rien pu faire pour l’éviter…

La lutte dans le peloton de tête fut également assez chaude lors des premiers tours. « J’ai pris un bon départ, et je me suis rapidement positionné sur la ligne extérieure. J’ai doublé Charle Kimball, puis James Hinchcliffe m’a passé. Le temps de déborder Martin Plowman, j’avais perdu l’aspiration et je n’ai pas pu revenir sur Hinch. » Dans les rétros de sa Dallara-Honda n°7 aux couleurs Lucas Oil, JK voit grossir la menace d’Adrian Campos Jr, mais l’Espagnol échoue à 7 centièmes sur la ligne.

« 3ème ou 4ème, ça ne changeait pas grand-chose pour le championnat mais c’est plus agréable de monter sur le podium. Je n’ai pas pris tous les risques au début, car la voiture glissait de l’arrière et j’ai dû effectuer quelques réglages depuis le cockpit pour améliorer son comportement. »

Cette 3ème place devrait suffire à Jean-Karl pour offrir au team Sam Schmidt Motorsport son quatrième titre en Indy Lights Series. Ce serait un bel exploit pour un rookie, qui s’est vite familiarisé avec les subtilités du sport auto US, sans parler de la découverte de l’ensemble des tracés du championnat.

Mais le barème d’attribution des points en vigueur en Indy Lights est ainsi fait qu’il reste une dernière formalité à accomplir. Le seul cas de figure pouvant encore priver JK du titre serait l’impossibilité de prendre le départ de la dernière course pour une raison ou pour une autre, conjuguée à une victoire de James Hinchcliffe… Ce que le Français n’envisage pas un seul instant bien sûr. En revanche, il compte bien tout faire pour achever son parcours 2010 par une sixième victoire, le 2 octobre prochain sur le speedway de Miami Homestead.

Championnat après 12 épreuves:
01 J.K. Vernay (F) Points: 479
02 James Hinchcliffe (CAN) Points: 431 (-48)
03 Charlie Kimball (USA) Points: 371 (-108)
04 Martin Plowman (GB) Points: 364 (-115)
05 Sebastian Saavedra (COL) Points: 303 (-176) etc…

leo Phasellus odio dolor id nec