Kevin Harvick domine Brad Keselowski

Le poleman Kevin Harvick a résisté au leader du classement général de la NASCAR Nationwide Series Brad Keselowski pendant près de 40 tours pour finalement remporter les Virginia 529 College Savings 250 vendredi soir sur le Richmond International Raceway.

Harvick a coupé la ligne avec 0.256 seconde d’avance sur Keselowski, qui grâce à cette deuxième place augment encore son avance au championnat sur son rival Carl Edwards qui n’a pu faire mieux qu’une 10ème place. Trevor Bayne a terminé troisième égalant ainsi son meilleur résultat en carrière. Ricky Stenhouse Jr. et Reed Sorenson ont complété le Top-5 de cette épreuve.

Cette victoire est la troisième d’Harvick cette saison et la 37ème de sa carrière. Il est le troisième pilote le plus victorieux de cette série. Propriétaire et pilote de la Kevin Harvick Inc., il a mené 170 des 250 tours de course et s’est déclaré très satisfait dont son équipe n°33 a géré le passage à la nouvelle voiture en Nationwide.

“C’est l’avenir de notre société, donc nous avons beaucoup travaillé sur ce programme. Nous savions qu’il fallait à tout prix être bons avec cette voiture.”

A noter qu’Harvick utilise en Nationwide des chassis fournis par la Richard Childress Racing et des moteurs de la Earnhardt-Childress.

“La RCR a joué un rôle important dans cette réussite avec les moteurs, les châssis et l’aide au niveau de l’engineering. Tout le monde travaille ensemble. C’est facile quand vous partez dans le bon sens de continuer à avancer.”

Keselowski s’est lui aussi déclaré très satisfait du comportement de sa nouvelle Dodge n°22 sur le tracé de Richmond et espère continuer sur la même lancée en 2011 dans son programme à plein temps.

“Je suis vraiment content que nous ayons pu travailler sur la voiture et la rendre meilleure. Cela a été un de nos plus gros problèmes cette année avec ce nouveau châssis. Je suis donc très satisfait de notre résultat sur ce short track.”

Denny Hamlin, Clint Bowyer, Paul Menard, Kyle Busch et Edwards ont complété le Top-10. Une erreur dans les stands à fait perdre à Busch tout espoir d’une historique 11ème victoire cette saison. Sous drapeau jaune au tour 205, l’embout d’un des bidons d’essence de Busch s’est cassé et un resté attaché à la voiture alors qu’il quittait les stands.

Il a donc été pénalisé et est reparti 21ème au tour 211. Il a du ensuite batailler pour remonter dans le peloton et décrocher tout de même un beau Top-10.

id ultricies quis, eleifend ut vel, velit, Donec tempus felis risus. mattis