Indy Japan 300 : Présentation

La fin de la saison n’a jamais été aussi proche et ce week-end, les acteurs du championnat IndyCar traversent le Pacifique pour se rendre au Japon sur l’ovale de Motegi.

Long de 1,5 mile, la piste de Motegi offre un challenge intéressant à la fois en termes de pilotage que de mise au point. Construit en 1997 par Honda, l’ovale de Motegi ressemble à celui de Gateway, à St. Louis avec une forme d’oeuf. Ceci force les pilotes et les écuries à faire un compromis sur le set-up de leurs monoplaces. Avec des premiers virages typés “Superspeedway”, les pilotes avalent le banking de dix degrés pied au plancher. En revanche, les virages 3 et 4 nécessitent beaucoup d’appui ainsi qu’un rétrogradage de deux rapports pouvant être accompagné d’un léger freinage suivant les conditions de piste. Ce panachage est un défi technique très intéressant et les vainqueurs sont les pilotes les plus complets en terme de pilotage et de mise au point.

Pour l’avant-dernière course de la saison, Will Power et Dario Franchitti écriront un nouveau chapitre dans le récit de leur duel pour l’obtention du titre. Leader avec 17 points d’avance, Power devra à nouveau assurer un solide résultat pour préparer sereinement la dernière épreuve à Miami. Sur une piste qu’il découvrira, l’Australien pourra compter sur l’expérience de ses coéquipiers afin de l’aider à maîtriser cet ovale délicat. Car après un joker utilisé au Kentucky, Power n’a plus le droit à l’erreur, d’autant plus que Franchitti arrive avec une confiance gonflée à bloc. L’Ecossais est pour le moment le meilleur pilote sur ovale et compte bien s’imposer au Japon après avoir pris la deuxième place l’année dernière.

Plus que les deux prétendants à la couronne, les projecteurs seront braqués sur la star locale Takuma Sato. Jusque là très décevant malgré une pointe de vitesse réelle, l’ex-pensionnaire de la Formule Un n’aura pas le droit à l’erreur devant ses supporters qu’il n’a pas vu depuis 2007 et sa dernière participation au Grand Prix du Japon de F1 au Mont Fuji.

Ce rendez-vous aura un goût particulier pour un deuxième japonnais. En effet, Hideki Mutoh évoluera sous les yeux de son père qui se rendra pour la première fois sur une course d’IndyCar. L’émotion sera donc bien présente dans le clan Mutoh.

Enfin jamais deux sans trois, un autre japonnais marquera cette course puisque Roger Yasukawa effectuera son retour dans le baquet d’une monoplace d’IndyCar ce week-end. Déjà présent l’année dernière, l’Américano-Japonnais reprendra du service pour l’écurie Conquest Racing et viendra épauler le rookie Bertrand Baguette.

Motegi verra également la présence du vétéran Paul Tracy dans l’écurie Dreyer & Reinbold et de Graham Rahal dans la monoplace numéro #02 du team Newman/Haas Racing.

La course : Indy Japan 300

La date et l’heure : Samedi 18 septembre à 23H00 (côte Est) soit dimanche à 5H du matin heure française.

Le circuit : Twin Ring de Motegi, ovale de 1,5 mile.

La distance : 200 tours soit 300 miles.

Poleman 2009 : Scott Dixon

Vainqueur 2009 : Scott Dixon

tristique eleifend pulvinar tempus accumsan ut leo. elit. suscipit